The Echappatoire

New York, New York!

4 comments727 views

Si vous suivez mon compte instagram, ma vie est tellement passionnante, vous savez que je suis allée passer quelques jours dans la sublissime ville de New-York. Marie vous a déjà parlé de la ville qui ne dort jamais ici et ici, et c’est aujourd’hui mon tour. Par contre je préfère vous prévenir, nous sommes tellement en amour pour cette ville que cet article à son propos ne sera certainement pas le dernier!

C’était la quatrième fois que je me rendais dans la Grosse Pomme et vraiment, à chaque, j’ai le sentiment d’être émerveillée comme si je n’étais jamais venue auparavant. Je vais donc vous raconter 72 heures de vadrouille en 116 534 pas. Oui, j’ai découvert que j’avais une application podomètre sur mon téléphone…

Tout d’abord, New York doit être la ville la plus accessible du pays, qu’on soit dans les USA ou à l’extérieur. Par exemple depuis Washington DC, il y a différentes compagnies de bus qui font le trajet plusieurs fois par jour, et à titre d’information, mon ticket aller/retour m’a couté 15$. Comme je n’ai pas de travail pour le moment, je vous raconterai les joies de demander un permis de travail pour un J2 « dependant« , mon objectif était quand même de m’éclater le plus possible en dépensant le moins possible. Et je suis contente de moi, cet auto-défi est largement relevé! Surtout parce que la clé numéro un pour partir quelque part et ne pas dépenser trop d’argent, c’est de trouver des gens tellement trop sympas pour vous héberger.

Les guides de voyages font des « top 10 » de ce qu’il faut voir à New-York, je ne comprends pas trop comment on peut résumer ce géant culturel et historique en 10 points. Alors lacez bien vos baskets et préparer votre plan, c’est parti pour trois jours de marche.

Jour 1

Je suis arrivée en bus au croisement de la 33e rue et de la 11e avenue (soit au centre ouest de Manhattan). J’ai rejoint mon amie Delphine et nous avons profité du soleil en empruntant la High Line. Je n’avais jamais entendu parlé, ou vu cette balade formidable. Il s’agit d’une promenade urbaine de 2,3 km, aménagée sur les rails de les anciennes voies ferrées du Lower West Side. On traverse du coup tout un quartier de la ville en pleine rénovation avec un gros intérêt écologique, je devrais plutôt dire en pleine « hipsterisation« , avec énormément de street art. Il vaut mieux faire cette balade du nord au sud, la vue est plus sympa que dans l’autre sens. Nous avons ensuite marché jusqu’au coeur de Greenwich Village, en profitant d’un grand soleil, jusqu’à rejoindre Broadway. De là, nous avons mis le cap sur le sud direction Wall Street. J’avais vraiment un mauvais souvenir de ce quartier d’affaires que je ne trouvais pas très intéressant à part pour l’image emblématique de la ville qu’il donne avec son fameux « skyline« . Et bien, c’est faux! Oui, on y retrouve ce côté très froid et désincarné des grandes tours de verre, mais pas seulement. J’ai quand même été jeter un coup d’oeil à la Freedom Tower (ou le One Word Trade Center) qui remplace les tours jumelles, et qui n’était pas construite lors de ma dernière visite en 2009. Juste à côté se trouvent des food trucks où on peut manger de la nourriture généreuse et délicieuse (et végé) pour 5$. Après cette pause dèj’, j’ai profité d’être toute seule pour flâner un peu sans trop savoir où j’allais. Je suis rentrée dans un autre musée que je ne connaissais pas : le National Museum of American Indians. Ma copine Louise du blog culturel « Je beurre ma tartine » vous en parlerait surement beaucoup mieux que moi, mais je vais quand même essayer. Le bâtiment est vraiment très beau, l’entrée est gratuite, la collection offre beaucoup d’objets provenant des cultures amérindiennes. Je me suis juste sentie un peu perdue face à ces cultures que je ne connais pas du tout. Le musée doit être très bien pour les connaisseurs, mais je l’ai trouvé un peu obscur pour les novices en la matière. En sortant, je suis allée me faire dorer la pilule dans Battery Park avant de plonger à nouveau entre les tours, en quête de quelque chose d’historique dans ce quartier. J’ai été émerveillée de découvrir plusieurs petites rues cachées entre Pearl St et William St. La plus belle découverte de la journée c’était bien ce moment! Je suis ensuite remontée vers Greenwich en passant par Soho et Nolita. Pourquoi retourner dans ce quartier où j’avais été le matin même? Pour revivre un petit moment de nostalgie : voir la maison des F.R.I.E.N.D.S bien sûr! Et comme j’étais dans un mood régressif, je suis ensuite allée faire un tour dans des super Comics Store le Forbiden Planet (832 Broadway) et un autre dont je ne me souviens plus le nom. Ma première journée s’est arrêtée là, je n’en pouvais plus!

Jour 2

Autant le premier jour a été baigné d’un soleil magnifique, autant le deuxième a été un jour de déluge! Mais c’est pas grave! Je suis d’abord allée faire un tour à Central Station, la gare emblématique de NYC et son super mignon petit marché hors de prix! Je suis ensuite allée faire un tour juste à côté dans un tout à 99 cents. Ce n’est pas l’endroit le plus « glam » du monde mais pour y faire des bonnes affaires c’était parfait! Petite pause dèj ensuite chez Num Pang (pas super intéressant que je vous donne mes bons plans resto, il y en a tellement partout!). Je ne pensais pas que j’aurais le temps d’y aller et la pluie devenait de plus en plus intense mais j’ai fait un petit crochet vers le Flatiron Building avant de remonter Broadway jusqu’à Time Square. Encore un endroit très (trop) touristique auquel je ne pensais pas accorder beaucoup de temps mais finalement j’y suis arrivée! Et après m’être acheté une paire de bottes, je n’étais pas mécontente de me balader à « PanneauxPublicitairesLand » tant qu’il n’y avait personne. Moi qui voulais profiter de Central Park, autant dire que j’ai cédé à l’appel du métro pour monter jusqu’à là 110e rue ouest et visiter les abords de la Cathédrale Saint John et son joli parc, mais compte tenu de la météo je me suis contentée de regarder la façade à travers mes lunettes embuées et pleines d’eau! J’ai ensuite retrouvé Louise du blog « Je beurre ma tartine » pour une petite visite du campus de Columbia. Une vraie belle découverte ce campus (Louise aussi bien sûr!). Il est très impressionnant et majestueux. Et nous avons ensuite attaqué les choses sérieuses : les boutiques pour les couturières! Une insta copine de DC m’a donné quelques adresses : Mood Fabric (choix de dingue mais pas le moins cher), Truemart discount fabric (petite boutique mais avec du choix et des très beaux tissus), Pacific Trim pour la mercerie (on a complètement halluciné avec Louise sur la quantité impressionnante de rubans que propose ce magasin!). Il y en aurait également beaucoup d’autres dans le Garnment district, mais nous n’avons pas eu assez de temps. Il fallait en effet que j’aille m’acheter une paire de jeans chez Dave’s avant que ça ferme. J’ai trouvé mon bonheur pour 35$, le pied total!

Et pour finir cette journée bien arrosée, nous avons décidé de nous poser pour boire une petite mousse appelée « Brooklyn Brewery » dans un bar « plusnewyorkaistumeurs » sur la 14th street et la 7th ave.

Jour 3

Le dernier jour est déjà arrivé, et il me reste tellement de choses à voir! On a d’abord commencé par rester à Brooklyn en allant voir une très belle exposition dont je vous parlais hier. J’y retournerai au printemps ou en été pour profiter du jardin botanique qui est juste à côté. Petite pause dej ensuite dans une super petite boutique qui fait à la fois « Diner » ET boutique d’encadrement! Healthy Nibbles se trouve au 305 Flatbush Ave. Si ma journée avait été plus longue j’aurais marché mais pas trop le choix, du coup j’ai pris le métro jusqu’à Clark St pour flâner dans le quartier de Brooklyn Heights.

Dans les rues de Brooklyn Heights
Dans les rues de Brooklyn Heights

Je regrette vraiment de ne pas avoir passé plus de temps dans ce coin là. Mais l’appel de Manhattan a été trop fort. Après avoir dégusté une simple mais tellement délicieuse glace à la vanille de la « Ice Cream Factory » au pied du pont de Brooklyn en regardant la skyline new-yorkaise, j’ai pris mon courage à demain pour traverser le pont.

Au pied du Pont de Brooklyn, côté Brooklyn
Au pied du Pont de Brooklyn, côté Brooklyn

Non pas qu’il soit intraversable c’est juste que l’entrée du pont est introuvable, et il faut énormément marcher avant de la trouver. Mais la vue est tellement OUF que j’étais bien récompensée de mes efforts! De Liberty Island à l’Empire State Building rien ne nous échappe! J’ai ensuite voulu aller faire un tour dans l’East Village que je n’avais jamais vraiment pris le temps d’aller voir. Mais en chemin j’ai croisé la route de Chinatown et de Little Italy et ça m’a pris un peu de temps. Surtout lorsque je suis rentrée chez Pearl River Mart, une super boutique avec des tissus, de la vaisselle, de la nourriture chinoise et des gadgets sur deux niveaux!

Encore une fois pas trop le temps de traîner, j’ai pû faire une petit saut dans l’East Village avant de rejoindre Louise. J’ai quand même pris le temps de traverser le Washington Square Park et d’admirer la superbe arche que je n’avais également jamais vue avant. Je me demande ce que je faisais de mes journées les fois précédentes! Nous avons été voir un super concert de Jazz dans un club/bar génial le « Fat Cat« . L’entrée coute 3$, les bières sont à un prix normal et il y a surtout plein de tables de billard, de ping-pong, de palais, ainsi que des jeux de société. Malheureusement, ce merveilleux endroit ne fait pas à manger. Nous sommes remontées jusqu’à la 23rd st pour déguster un burger de dingue chez Shake Shack en terrasse au pied du Flatiron. Le pied.

Mon séjour à New-York est passé en un éclair et il me reste tellement de choses à voir / revoir. Pas de grosse expo ce coup-ci dans les traditionnels MoMA ou Guggenheim, mais ça sera pour la prochaine fois!

Pour illustrer tout ça, une petite vidéo réalisée à l’I-Phone 6S (maintenant, je comprend son prix!) et des photos faites par Marie, qui sont on ne peut plus en lien avec cet article! Et je vous livre également mon secret pour marcher pendant des plombes : mes super baskets rose fluo bien sûr!

Elise Huguette
Je suis scénographe et éclairagiste parmi les activités que je pratique. Je suis passionnée de voyage et de couture et je vis à Washington DC!

4 Comments

  1. Ah, bien du plaisir à lire cet article comme tous les autres et de suivre tes pérégrinations new-yorkaises…
    Ce film me donne le sentiment d’être avec toi en direct, c’est assez étrange! Le remix de Nina Simone en plus…
    A bientôt donc!
    Je t’embrasse

Leave a Response