The Armoire

Commencer en couture : choisir les bons matériaux

3 comments489 views

Comme vous le savez sûrement déjà, bébé Léon a pointé le bout de son nez avec deux semaines d’avance et du coup j’ai été un peu prise de court. Il a quand même eu la gentillesse d’arriver un mardi, comme ça j’ai eu le temps de faire un lundi couture avant de devoir faire une petite pause. Je suis assez rassurée, ne m’en voulez pas, mais j’ai un bébé tellement sympatoche, que j’ai déjà trouvé le temps de reprendre mes aventures au côté de ma machine à coudre. Bref, je vous vanterai les mérites de mon bébé merveilleux plus tard, il est maintenant temps de parler couture ! Aujourd’hui, et pour le quatrième article consacré aux débuts en couture, nous allons parler des matériaux. Quelle vaste question…

À chaque projet ses spécificités

Il est important de bien penser votre projet avant de vous y atteler. Ne foncez pas tête baissée avec le premier bout de tissu qui vous tombe sous la main, c’est le meilleur moyen de ne jamais porter votre réalisation et ça serait bien dommage. Sachez que les patrons de vêtements sont pensés pour être faits dans un type de tissu bien spécifique. Par exemple la robe Dita de WearLemonade a été créée pour être cousue dans un tissu fluide et léger. Par contre le GingerJeans lui a été designer pour être réalisé dans un denim contenant un petit pourcentage d’élasthanne. Il est donc important de bien lire les instructions d’un patron avant d’aller faire un saut chez Mondial Tissus. Les patrons contiennent des instructions avec des conseils sur le choix du ou des tissus ainsi que le métrage dont vous aurez besoin.

Les cotons

les cotons
les cotons

Il existe des centaines de cotons différents, les cotons très épais seront plutôt réservés à l’ameublement alors que les cotons plus fins pourront être utilisés pour réaliser une chemise, une blouse ou même pour faire la doublure d’un manteau ou d’une veste. Ce type de coton peut aussi être utilisé pour créer des détails personnalisés en créant des fonds de poche colorés à vos pantalons. Le coton est une fibre naturelle issue du fruit du cotonnier. C’est le tissu le plus utilisé, le plus populaire et le plus polyvalent. Le coton se teint facilement, ne produit pas d’électricité statique, se repasse très bien et il préserve le corps de la chaleur. Par contre, il se froisse aussi facilement qu’il se défroisse et il a tendance à rétrécir au lavage. Je vais seulement vous parler des types de coton que vous risquez de travailler le plus souvent et particulièrement quand vous êtes débutants. Si vous avez envie de vous lancer en couture, c’est vers du coton que votre choix doit se porter.

Le Jersey

le jersey
le jersey

Alors lui ce n’est pas vraiment le copain des débutant. Le jersey et/ou le stretch sont des types de tissus très élastiques et c’est pour cette raison qu’ils sont difficiles à travailler. Par contre, c’est cette élasticité qui les rend si confortable. Pour conserver cette caractéristique il faudra les coudre avec un point stretch sur une machine à coudre ordinaire ou avec une surjeteuse. Si vous utilisez un point droit pour coudre des tissus élastiques, vos coutures risquent de ne pas tenir et de se casser ce qui fera des jolies trous sur vos vêtements !

Les tissus élastiques sont utilisés pour réaliser des jupes, des robes, des t-shirt, des drapés, des sous-vêtements.

Pour coudre le jersey, utilisez un fil polyester tous usages.

Le denim

le denim
le denim

Alors lui c’est un peu mon coton préféré, rien qu’en regardant les pièces que j’ai cousues depuis quelques mois vous pouvez vite vous en rendre compte ! Pour ceux qui ne le savent pas, ce tissu tire son nom de la ville de Nîmes où cette toile a été créée. Le denim est une toile de coton très serrée donc pas forcément très confortable c’est pour cette raison qu’on y ajoute souvent un peu d’elasthanne. Pensez à bien faire tremper et à laver votre tissu avant de la coudre, comme tous les cotons il peut rétrécir au lavage et surtout il risque

Ce tissu est utilisé principalement pour des jeans, des vestes ou des sacs mais comme il existe dans différentes épaisseurs il peut aussi être beaucoup plus fin et son utilisation peut alors variée.

Pour coudre du denim, utilisez un fil polyester tous usages. Vous pouvez également utiliser un fil de coton plus épais et d’une couleur contrastante pour les surpiqures.

Le velours (côtelé)

le velours
le velours

Le velours et le velours côtelé ne sont pas tout à fait identiques mais ils ont une caractéristique majeure en commun. Ce sont des tissus composés de petits poils. Ces poils ont un sens et il faut donc caresser le velours avant de couper les pièces pour être sûr d’être dans le bon sens du tissu. Les poils doivent être orientés vers le bas. Le velours, côtelé ou non, est difficile à travailler car assez épais et il ne supporte pas vraiment les erreurs, si vous devez découdre une couture, vous risquez de retirer les fameux petits poils ce qui va créer des irrégularités dans le tissu ce qui n’est vraiment pas très élégant. Le velours est uniforme alors que le velours côtelé est composé de rayures de poils plus ou moins épaisses.

Le velours ou le velours côtelé sont utilisés pour réaliser des pantalons, des jupes, des vestes, des manteaux ou des vêtements pour enfant. Les tissus en velours on tendance à réagir à la lumière et à amplifier les formes du corps, pensez à ce détail avant de vous confectionner une robe moulante.

Pour coudre le velours ou le velours côtelé, utilisez un fil polyester tous usages.

La popeline

La popeline de coton, c’est un joli tissu élégant et fin qui permet de réaliser de jolies robes, des chemises très confortables ou de belles blouses, par exemple, ma robe Lolita cirque de WearLemonade, je l’ai cousue dans une belle popeline rouge. Un délice ! En plus d’être une belle matière et bon marché, la popeline est également très agréable à travailler. Si vous débutez et que vous avez envie, après plusieurs réalisations, de vous éloigner du coton de base, vous pouvez vous orienter vers la popeline.

Pour coudre la popeline de coton, vous pouvez utiliser du fil polyester tous usages.

La mousseline

La mousseline, un peu comme la purée qui porte le même nom, est très lisse, fluide et légère. Oui quand je parle de tissu, je fais de la poésie ! Il est préférable de coudre la mousseline avec une couture anglaise ou avec une surjeteuse. Comme tous les tissus en coton, il est préférable de laver la mousseline avant de la coudre.

La mousseline peut être utilisée pour coudre des sur-jupes, des chemisiers transparents ainsi que tous types de voilages allant de la robe de mariée au linge de maison.

Pour coudre la mousseline, vous pouvez utiliser du fil polyester tous usages.

La laine

La laine est une fibre naturelle qui est très agréable à travailler mais qui peut être très chère, c’est pour ça que ce n’est pas forcément le meilleur tissu à acheter quand on est débutant. Par contre, elle est tellement facile d’utilisation que, dès que vous vous sentirez prêt, vous pourrez aisément vous lancer. La laine a de nombreux avantages, elle ne froisse pas ou très peu, elle peut aussi bien être utilisée pour des vêtements d’hiver que d’été veillez juste à prendre l’épaisseur correspondante. Par contre, la laine est souvent mélangée à d’autres fibres pour réduire son coût mais ces mélanges peuvent altérer la qualité de la matière. L’un des inconvénients de la laine, c’est qu’elle doit être nettoyée à la main ou à sec. Prenez soin de vous renseigner sur l’entretien avant de choisir un tissu. Les tissus de laine servent à réaliser des vestes, des manteaux, des jupes et des pantalons, en général, vous aurez un rendu assez classique et habillé.

Les tissus laine : cachemire, mousseline de laine, crêpe, flanelle, gabardine, mohair, tartan écossais, tweed, laine peignée, etc…

Pour coudre les tissus en laine, vous pouvez utiliser du fil polyester tous usages ou du fil 100% coton.

Le cuir

le cuir
le cuir

En tant que végétarienne, j’ai beaucoup de mal à travailler le cuir mais pour être à 100% honnête j’ai beaucoup de mal à admettre que j’aime travailler le cuir. Honte à moi ! Je sais qu’il existe des cuirs végétaux, rien à voir avec les simili-cuirs qui ont un rendu vraiment pas terrible, il va falloir que je me penche sérieusement sur la question.

Pour coudre le cuir il faut absolument avoir une aiguille spécialement prévue à cet effet, n’essayez pas avec une aiguille normale, vous risquez de la casser et de fatiguer le moteur de votre machine si celui-ci n’est pas très puissant. Pour tracer votre patron sur le cuir, faites-le du côté non lisse du cuir et utilisez une craie de tailleur en cire plutôt qu’une craie. Avant de commencer à couper dans la peau, je vous conseille de placer toutes les pièces de votre patron pour être sure qu’elles tiennent toutes dessus. Le cuir est utilisé pour confectionner des jupes, des vestes, des pantalons ou des accessoires de bébés comme des chaussons, vous pouvez également utiliser le cuir pour confectionner des sacs, des trousses, ou pour renforcer les coins ou les dessous de ces accessoires. Le cuir ne tolère pas les erreurs de machine et il ne faut pas utiliser d’épingles lorsqu’on le travail mais plutôt des trombones ou des pinces. Pour toutes ces raisons un peu techniques, je ne conseillerai pas le cuir aux débutants et puis on ne va pas se le cacher, le cuir c’est très cher.

Pour coudre le cuir, vous pouvez utiliser du fil polyester tous usages.

***

Il reste énormément de types de tissus dont je ne vous ai pas parler comme les tissus synthétiques, les soies, les lins, mais on aura largement le temps d’y revenir. Pas de glossaire pour aujourd’hui mais c’est un peu comme si je vous avais proposé un glossaire géant finalement ! J’espère que vous arriverez mieux à choisir les tissus et les fils dont vous aurez besoin pour réaliser vos projets. Surtout n’hésitez pas à poser vos questions ou à faire des retours c’est toujours un bon moyen pour moi de mieux cibler vos attentes. On se retrouve la semaine prochaine, si mon bébé est toujours aussi sympa, pour parler des façons de personnaliser vos travaux de couture.

Elise Huguette
Je suis scénographe et éclairagiste parmi les activités que je pratique. Je suis passionnée de voyage et de couture et je vis à Washington DC!

3 Comments

  1. Merci pour ces conseils! Je débute dans la couture depuis quelques mois, j’ai déjà cousu quelques vêtements mais je n’y connais absolument rien aux tissus… Par contre, j’ai remarqué que dans les boutiques, il n’est pas forcément écrit le type de tissu. Par exemple, aux coupons de St Pierre ou même à Mondial Tissus, c’est souvent écrit « coton » tout court et non pas popeline ou autre…

    1. Oui c’est vrai que ce n’est pas toujours très clair, n’hésite pas à demander aux vendeurs, même s’ils ne sont pas toujours dispos (et des fois pas super aimables). C’est avec l’expérience et le temps que tu arriveras à reconnaitre les différents types de tissu. Bonne couture !

Leave a Response