The Armoire

Ma robe Dita version ananas californiens !

5 comments929 views

Comme vous l’avez vu la semaine dernière, je suis allée faire un tour en Californie. D’ailleurs c’était tellement bien que je n’ai pas fini de vous en parler, je vous préviens tout de suite ! Si nous sommes allés sur la côte ouest ce n’est pas uniquement pour le plaisir mais aussi parce que nous étions invités à un mariage, un mariage américain, toute une expérience et je vous en  parlerai bientôt également ! Décidément, j’en ai des choses à vous dire ! Qui dit mariage dit robe et quand on commence à devenir une baleine ++, trouver une jolie robe pas trop chère (parce qu’on ne va pas la mettre longtemps, ce n’est pas forcément la peine d’investir) dans laquelle on se sent bien ce n’est pas une mince affaire. Et puis, à chaque fois que je vais à un mariage je me fais ma robe, alors enceinte ou pas, il n’y a pas de raisons que je déroge à cette règle. Il a donc fallu que je trouve un patron qui soit compatible avec ma nouvelle silhouette de montgolfière. Il y a quelques mois, je vous faisais part de mon désir de ne pas faire spécialement de vêtements de grossesse mais plutôt de trouver des patrons « normaux » qui pourrait s’adapter à mon gros ventre (et au reste).

je m'éclate dans ma robe Dita
je m’éclate dans ma robe Dita

Depuis le début de ma grossesse, je vois passer des patrons qui me font de l’oeil vraiment très fort, mais bon, il faut être réaliste, certains projets vont devoir attendre comme la sublime combinaison India ou le merveilleux short Carlotta de WearLemonade, j’ai hâte de pouvoir les faire ! Mais par contre quand j’ai vu sortir le patron de la robe Dita, je me suis dit que peut-être ça pouvait coller entre nous. Je n’étais pas spécialement convaincue par le côté recto-verso de cette robe, d’ailleurs, je me demande comment une robe peut être réversible, au niveau de tombé, des épaules et des encolures, je ne vois pas comment ça peut être seyant. Par contre, ce qui m’a donné envie de faire cette robe c’est la fermeture « porte-feuille » de la robe qui me paraissait adaptée et ajustable à mon gros bide. Je ne me suis pas trompée sur ce point. J’ai choisi de faire la robe en 40 au lieu de mon 38 habituel pour être plus prudente, ce qui a été une bonne idée mais comme le modèle est assez loose ce n’étais peut-être pas nécessaire. Je n’ai apporté aucune modification au modèle, j’ai juste réalisé une couture anglaise pour la partie supérieure de la robe. Mais ça par contre ce n’étais pas spécialement une bonne idée, ça a rendu mes épaules un peu bouffantes sur le dessus, une idée merveilleuse donc pour continuer de m’arrondir d’avantage. Il aurait fallu que la ceinture soit plus haute dans mon cas mais ce n’est pas très grave parce que pour la suite, quand j’aurai retrouvé ma taille (#onpeuttoujoursrever) la ceinture sera pile au bon endroit. J’avais peur que le bas de la jupe soit trop court devant à cause mon ventre, là non plus pas de problème même si du coup elle est un peu trop courte par rapport à ce que je porte habituellement. Le seul truc que je n’aime pas trop avec cette robe, ce sont les manches. Je voulais des manches longues parce que je ne supporte plus mes bras (thème récurent aujourd’hui!) mais je n’aime pas trop les manches chauve-souris, c’est très joli sur les filles minces mais sur les autres c’est quand même moins seyant, c’est le seul bémol de ce modèle pour moi, et avec le croisé dans le dos je n’aime pas du tout mais c’est parce que j’ai trop de poitrine et de ventre, ça n’arrange vraiment rien.

mais je peux aussin être plus sérieuse
mais je peux aussin être plus sérieuse

J’étais donc à la recherche d’un super tissu fluide pour me faire cette jolie robe. En allant faire un tour à Joann’s (le mondial tissu local), je suis tombée au détour d’une allée sur un tissu plus que discret sur lequel je n’aurai peut-être pas forcément craqué si je n’avais pas été à la recherche d’une robe spéciale « mariage californien ». C’est un voile synthétique assez fluide et fin de couleur vert d’eau avec un motif ananas doré, tout un programme ! Je dis que je n’aurai peut-être pas craqué pour ce tissu mais en fait c’est complètement faux : il a des ananas dorés ! Je veux dire, c’était juste une évidence que j’allais craquer ! Le seul problème de mon tissu c’est qu’il est un tout petit peu transparent, j’ai donc mis une jupe et un débardeur blanc en dessous pour éviter de trop en dévoiler sur ma personne. Pour tenir le col et que je ne sois pas en permanence prise la main dans le décolleté à remettre ma parementure en place j’ai fixé le col avec un pin’s doré évidement (pour le « pin’s » et pour le « doré »).

zoom sur le col
zoom sur le col

J’ajoute juste un petit mot sur le fait de se faire sa robe pour un mariage. C’était le troisième mariage auquel j’assistais cet été et pour les trois j’ai fait une robe différente en essayant d’anticiper la croissance de l’alien qui massacre ma silhouette. (« Mais non il n’y a rien de plus beau qu’une femme enceinte »… mon cul !) Le premier essai n’a pas été très concluant puisqu’il s’agit de ma robe Frida qui était très joli mais trop petite (au niveau des bras et de la poitrine) il a donc fallu que je me rabatte finalement sur une tenue de prêt à porter, quelle tristesse. Pour le deuxième, j’avais choisi la robe Chiara, que je trouve très jolie mais je ne la remettrai pas tout de suite. Tant que je n’aurai pas perdu la moitié de mes bras, c’est hors de question. Pour le troisième mariage j’ai donc choisi la robe Dita et ça a été, des trois, la meilleure idée.

TADA!
TADA!

Les mariées remarquent tout de suite que mes robes sont spéciales sans forcément savoir qu’elles sont faites main. Et à chaque fois quand je leur dis, je vois que ça leur fait plaisir que j’ai fait l’effort de préparer une tenue spéciale pour leur grand jour. En général, j’essaie de choisir une couleur qui va dans le thème, je vais éviter d’arriver en fuchsia à un mariage breton, par exemple. Bref, c’est toujours une petite attention qui fait plaisir à des gens qui se sont donnés du mal pour nous offrir une belle journée à partager avec eux, alors ça mérite bien que je passe quelques heures à coudre. Et en même temps pour moi, c’est toujours une très bonne occasion de tester un nouveau patron !

Parce que je savais que nous allions à un mariage californien et que je m’attendais à ce que ça se passe comme dans les films, je ne me suis pas arrêtée là. Je sais que les américains aiment les couples assortis et qu’ils trouvent ça trop cute alors pas besoin de plus d’excuses, pour une fois que je peux coudre pour monsieur, je lui ai fait un petit noeud pap’ assorti à ma robe et je peux vous dire qu’on a fait un tabac ! Tout le monde est venu nous demander où est ce qu’on avait bien pu trouver une robe et un noeud papillon assortis parce que c’était vraiment trop top. Et à ce moment là, vous savez, c’est toujours un réel plaisir de pouvoir dire « C’est moi qui les ai fait !! ». Je ne connais pas de meilleure moyen pour se faire lancer des fleurs !

M et Mme Assotis
M et Mme Assortis

On me l’a déjà demandé plusieurs fois, je ne couds pas beaucoup pour ma moitié, non pas que je ne veux pas mais je le connais, et je sais que si ça n’est pas un polo Ralph Lauren (oui il a des gouts de luxe) il ne le mettra pas alors je préfère coudre juste pour moi ! Mais si vous cherchez un projet couture pour homme et qui soit facile et rapide à réaliser, ce tutoriel est vraiment très bien.

***

J’en profite pour vous rappeler que le concours instagram est toujours d’actualité jusqu’à la fin de la semaine, à gagner un colis surprise avec plein de jolies choses trouvées de mon côté de l’Atlantique et surtout un produit de la boutique Etsy : soit les cotons réutilisables soit la broderie cactus « Qui s’y frotte s’y pique ». Il y aura deux gagnant(e)s, oui oui !!  Pour participer c’est très simple :

  • il faut regrammer une des photos du concours (à trouver sur mon compte instagram)
  • ajouter le #HuguetteDitMerci dans le commentaire
  • être abonnée à mon compte et à celui de @TheComptoir
  • être en profil public le 1er octobre, jour du tirage au sort.

***

J’espère que cette pause californienne vous aura apporté un peu de douceur estivale en ce début d’automne.

Elise Huguette
Je suis scénographe et éclairagiste parmi les activités que je pratique. Je suis passionnée de voyage et de couture et je vis à Washington DC!

5 Comments

  1. Vraiment trop jolie ! le tissu est sublime, et elle te va très bien ! Tu me donnerais presque envie de retomber enceinte tout de suite pour la faire ! (mais on va se calmer un peu quand même !)
    Il faudrait que j’arrive à convaincre mon Mâle pour s’assortir aux mariages (du moins quand j’ai fait ma tenue), je trouve ça vraiment top !

    1. Merci merci Valentine ^^ ça fait toujours un effet boeuf de s’assortir, rien de plus facile pour récolter des compliments à la pelle ce qui n’est jamais désagréable ! Et puis si tu n’arrives pas à le convaincre c’est pas grave, force-le !
      Et profite du retour de ta jolie silhouette ! Je fais des rêve où j’ai un ventre tout plat (ce qui ne m’est jamais arrivé !) c’est vraiment bizarre !

  2. Trop choupi ta robe! Par contre la grammar nazi en moi se doit de t’informer qu’on écrit « seyant » et non pas saillant (parce que saillant ça veut dire que ça dépasse, ça avance, ça pointe, comme tes coutures anglais apparemment! :p )

Leave a Response