The ArmoireThe Bavoir

10 idées pour utiliser les chutes de tissus – spécial bébé

1 comment606 views

On va être honnête tout de suite ma préoccupation du moment c’est un peu mon bébé, mais je ne vais pas vous parler que de ça c’est promis ! Par contre pour notre lundi couture ça va être un peu le sujet du jour mais pas seulement.

Plus le temps passe et plus je deviens une adepte de la philosophie de vie ZERO DECHET,  même si je trouve qu’il y a des aspects un peu psychopathe ! Je crois que le fait de vivre dans un pays d’hyper consommation où on se moque pas mal de l’environnement renforce mon désir de polluer le moins possible. Non mais franchement, il suffit de 20$ pour faire le plein de sa voiture, ça n’encourage pas vraiment à utiliser les transports en commun !

L’aspect sur lequel il me paraissait évident de faire des efforts c’est sur l’activité que j’exerce le plus à savoir la couture. Je ne parle pas de recycler les bobines même si ça serait quelque chose à faire. Non, je parle plutôt de recycler les chutes de tissus. Depuis que je couds, je conserve bien précieusement la moindre micro chute de tissu même si je sais pertinemment que certains morceaux sont beaucoup trop petits pour espérer faire quelque chose avec ! Si j’ai commencé à garder mes restes, ce n’est pas par souci écologique (du moins au début) mais c’est parce que je suis une grosse radasse ! Le tissu coûte tellement cher que je préfère ne pas en perdre une miette ! Ce qui m’a décidé à mettre le nez dans mes chutes c’est bien sûr  parce que le carton dans lequel je stocke tous mes petits morceaux était sur le point d’exploser, il était donc urgent d’agir. Conserver c’est bien mais utiliser c’est mieux. Du coup j’ai cherché tout ce que je pourrais faire pour mon bébé avec la montagne de matière que j’ai à ma disposition.

10 projets faciles à faire pour bébé avec des chutes

1. Une housse pour le matelas à langer
housse de matelas à langer
housse de matelas à langer

Avant la naissance de bébé Léon, je lui avais cousu une turbulette et il me restait pas mal de tissu du coup j’ai cherché quoi faire avec. La première cousette recyclage a été pour faire une housse pour le matelas de la table à langer. Je n’avais pas de patron donc j’ai un peu improvisé mais je n’avais pas vraiment pensé que c’était un matelas gonflable et donc que son volume allait changer une fois gonflé, la bonde ! Après avoir un peu torturé mon neurone pour trouver une solution, je suis plutôt fière du résultat !

2. Bavoir et bandana
bavoir et bandana
bavoir et bandana

Il me restait encore encore un peu de ces deux tissus, suffisamment pour réaliser un bavoir totalement assorti. Je suis vraiment fan de ce mariage de tissus, j’avais peur que le noir face trop dark pour un bébé mais finalement je trouve ça très bien ! En plus du bavoir, il me restait assez de tissu pilou tout doux pour faire un bandana. Pour le côté pile mais pour le côté face je n’avais plus de tissu à losanges blanc et noir du coup j’ai utilisé une chute de toile enduite rouge à pois blancs. La patron du bandana vient du modern baby set de chez Green Bee et pour le bavoir, vous pouvez utiliser ce patron gratuit, c’est pas tout à fait le même que celui que j’ai utilisé mais il a l’air très bien.

3. Les petits chaussons
petits chaussons
petits chaussons

Si vous suivez mon compte Instagram, vous avez pu voir que j’ai complètement craqué sur un modèle de petits chaussons pour bébé super mignons ! J’en ai donc fait une nouvelle paire à Léon avec la doublure dans le même tissu pilou que la turbulette, pour l’extérieur j’ai pris un joli petit coton blanc avec des petits poids noirs et dorés et une semelle en cuir avec des petites étoiles dorées. J’adore tout dans ces petits chaussons et surtout une chose : ils sont très simples à réaliser, suivez ce lien.

4. La guirlande de fanions
les fanions de tour de lit
les fanions de tour de lit

Au début je voulais faire un tour de lit pour rendre les barreaux moins oppressants mais j’ai lu énormément de chose sur le côté dangereux des tours de lit et du coup j’ai vite remballé mon idée toute pourrie ! À la place, j’ai décidé de faire une guirlande de fanions que j’ai accroché sur l’extérieur de son lit. Beaucoup moins dangereux pour lui et tout aussi décoratif. Pour coudre une guirlande de fanions rien de très compliqué. Découpez des triangles, deux par deux cousez les endroit contre endroit sur les grands côtés, dégagez l’angle de la pointe du bas, retournez le double triangle, un petit coup de fer et répétez l’opération autant de fois que vous voudrez de fanions. Il ne vous reste plus qu’à les coudre les uns aux autres avec un biais.

5. Un coussin patchwork
le beau coussin
le beau coussin

Après avoir cousu tous ces projets, il ne me restait plus énormément de grands morceaux dans mes chutes, il ne me restait plus qu’à attaquer les miettes. Dans les morceaux qu’il me restait, j’ai découpé vingt carrés de 8×8 cm. Je les ai assemblés en formant des lignes de 5 carrés, j’ai ensuite bien ouvert les plis avec le fer à repasser. Une fois que j’ai eu mes quatre lignes, j’ai pu les coudre les unes avec les autres pour obtenir le rectangle de la face A de mon coussin. Dans un tissu noir, j’ai découpé un rectangle de la même taille. J’ai ensuite cousu les deux rectangles endroit contre endroit sur les quatre côtés en laissant une ouverture de 7 cm. J’ai ensuite retourné la housse comme une chaussette. Il ne me restait plus qu’à mettre de la bourre dans le coussin et à finir avec une couture invisible à la main.

6. Les lingettes lavables
lingettes
les lingettes

J’aurai largement l’occasion de revenir sur le côté pas du tout ecofriendly des bébés, quand on voit les montagnes de couches et de lingettes qui envahissent la poubelle quand on a un bébé, ça a de quoi faire mal à la planète. Pour commencer à essayer de réduire nos déchets, j’ai cousu des lingettes lavables. J’ai découpé des rectangles de 10×7 cm dans le reste de mes chutes et dans du tissu éponge. J’ai ensuite cousu un rectangle de tissu éponge et un rectangle de tissu avec ma surjeteuse pour une finition soignée et rapide. Pour un usage quotidien, j’ai cousu 24 lingettes et c’est largement suffisant.

7. Les coussinets d’allaitement
coussinets d'allaitement
coussinets d’allaitement

Dans la série des trucs qui polluent, il y a les coussinets d’allaitement. On ne peut pas se rendre vraiment compte que c’est un objet utile avant d’en avoir eu besoin. Pour prévenir des auréoles disgracieuses de lait qui viennent décorer vos t-shirt, il n’y a rien de mieux que les coussinets. De plus, comme les couches et les lingettes, ça a d’abord un coût financier, mais aussi écologique. Du coup, j’en ai cousu des réutilisables que je lave facilement à la main en même temps que les lingettes. Très simple à coudre. Il suffit de découper deux disques dans du tissu éponge et deux autres dans de la toile enduite. Sur chaque disque il faut faire une petite pince partant du centre pour créer une sorte de cône. Il suffit ensuite d’assembler un cône éponge et un cône en toile à la surjeteuse pour avoir un coussinet d’allaitement. Il ne faut pas hésiter à les changer régulièrement parce qu’au bout d’un moment, la toile enduite n’est plus si étanche que ça…

8. Les jouets peluches
cube de jeu
cube de jeu

Pour utiliser les miettes et pour distraire bébé, il y a les jouets bien sûr ! Le premier jouet que j’ai cousu c’est un petit cube tout doux et avec plein de possibilités. J’ai découpé six carrés de 7×7 cm dans différents tissus que j’ai ensuite cousus ensemble comme on construit un cube en papier. Comme pour le coussin, il ne faut pas oublier de laisser une petite ouverture pour pouvoir retourner le cube sur l’endroit et mettre de la bourre en finissant avec une couture invisible à la main. Pour que ce soit plus distrayant pour bébé, j’ai rajouté des petites languettes qui dépassent et qui se laisseront mâchouiller avec plaisir, j’ai aussi fait attention à ce que les surfaces du cube n’aient pas toutes la même texture, tissu éponge, tissu pilou tout doux, coton, toile enduite, etc… J’avais aussi prévu de faire une balle de préhension mais je n’ai pas eu le temps de la coudre, ça sera pour plus tard. En attendant vous pouvez toujours aller voir ce tutoriel pour en réaliser une.

9. Les étiquettes brodées
étiquettes brodées
étiquettes brodées

Cette fois, ça y est, on touche le fond du carton à chutes et il ne me reste plus beaucoup d’options. Pour en finir avec le peu qu’il me restait, j’ai cousu des étiquettes brodées pour décorer son étagère à vêtements et pour aider le papa à mieux se souvenir de la répartition des habits !

Rien de bien compliqué. Pour ce qui est de la broderie, je vous renvoie à ce post que j’ai fait il y a quelques semaines. Et pour ce qui est de la confection des étiquettes, à vous de choisir la forme qui vous plaît, de découper deux fois la pièce, en broder une si vous le désirez, les coudre ensuite sur l’envers en laissant toujours une petite ouverture, retourner l’étiquette comme une chaussette, une petit coup de fer, une surpiqûre pour bien finir, un oeillet et un cordon et le tour est joué.

Elise Huguette
Je suis scénographe et éclairagiste parmi les activités que je pratique. Je suis passionnée de voyage et de couture et je vis à Washington DC!

1 Comment

  1. Super article ! Plein de bonnes idées, bravo pour tout ce que tu as cousu, avec un bébé à s’occuper! Ma meilleure amie va avoir un bébé, je n’ai plus d’excuses pour laisser mes chutes s’accumuler !

Leave a Response