The Echappatoire

Une ou deux journée(s) à Philadelphie

3 comments1031 views

Philadelphie (ou Philly pour les connaisseurs) est une ville qui a une résonance différente pour chacune de nous. Nous n’y sommes pas allées ensemble et nous avons vu, visité et mangé des choses différentes chacune de notre côté. Pour pouvoir vous proposer un maximum de choses, nous avons décidé d’écrire cet article conjointement.


Elise:

La semaine de mon arrivée aux USA, mon frère et ma belle soeur nous a prêté leur voiture, joliment nommée « Le Car ». Alors bien sûr, on en a profité pour se meubler, chose beaucoup plus simple à faire quand on a un véhicule! Après avoir dévalisé Ikéa, Target et TJ Maxx, on s’est dit qu’on pouvait en profiter pour voir du pays! On a d’abord été jusqu’à Washington DC (oui parce qu’en fait on vit à Greenbelt, Maryland beaucoup moins sexy, c’est comme si vous habitiez à Villejuif, et que vous disiez que vous habitez Paris, BREF c’est un peu la même ville quand même… Les parisiens vont me tuer!) mais c’est tellement galère de trouver une place que je ne suis pas sûre de retenter l’expérience en journée. En soirée par contre c’est plus simple : une fois qu’on a eu fait un saut jusqu’à DC et qu’on a fait le tour de l’Université du Maryland, de Greenbelt et de tous les « malls » environnants (quelle tristesse!) on s’est dit qu’on pouvait en profiter pour aller un peu plus loin. On a donc décidé d’aller passer la journée à Philadelphie.

Je pense que nous vous reparlerons de Philadelphie sur The Comptoir mais aujourd’hui on va faire le point sur « que faire en une journée à Philly ». Sachez que c’est une ville très active artistiquement parlant, donc rien que pour les musées et autres expositions, il faudrait prévoir deux jours. Du coup on va parler de tout, sauf des musées! Ça sera pour la prochaine fois, promis! Mais rassurez-vous une journée ça peut suffire pour découvrir cette ville.

south street
South street

Débuter sa journée par South street, en arrivant, on découvre une rue calme et colorée. Je me suis tout de suite replongée dans mes souvenirs de Camden à Londres, c’est vraiment cette ambiance jeune et posée qui plane sur cette rue. Il y a plein de petites boutiques, des tatoueurs, des comics stores, des petits restos, enfin vraiment tout ce qu’il faut pour passer un bon moment. Commençons la journée avec un petit musée le Philadelphia’s Magic Garden. Alors il vaut vraiment le détour et les 7$, allez-y, mais allez-y une seule fois ça suffira! Il s’agit de l’ancienne résidence de l’artiste mosaïste Isaiah Zagar qui, avec sa femme, à transformé ce petit immeuble et la cour attenante en une curiosité de mosaïques gargantuesques. Malheureusement pour nous, il ne faisait vraiment pas beau ce jour là mais avec la quantité de miroir et de verrerie qui sont utilisés pour réaliser cette oeuvre géante, en plein soleil ça doit être époustouflant! Donc si on récapitule, allez-y vraiment, mais n’y allez qu’une fois et par beau temps. Et pour pouvoir apprécier l’ampleur de la créativité débordante de ce couple, grimpez au dernier étage du parking juste en face du musée où vous aurez une vue d’ensemble imprenable sur la cour du musée, un autre point de vue sur ces mosaïques qui participe vraiment à l’appréciation de ce lieu unique.

Isaiah Zagar
Isaiah Zagar

Isaiah et sa femme ne se sont pas contentés de recouvrir cette maison mais aussi le quartier, et le jeu après la sortie du musée c’est de repérer aux abords de South street toutes les fresques qui colorent le quartier, et il y en a vraiment énormément. Comme vous êtes à Philly, il faut ensuite aller goûter la spécialité de la ville pour le lunch. Ici, il s’agit du « cheesesteak » et comme son nom l’indique, c’est de la viande et du fromage dans une demi-baguette. L’adresse la plus célèbre et la plus fréquentée pour « déguster » cette spécialité c’est Jim’s Steack, 400 South Street. Ne vous laissez pas impressionner par la file d’attente à l’extérieur (celle à l’intérieur est encore plus longue!). Alors, on va être honnête ce n’est pas la plus dingue des spécialités culinaires du monde, on va même dire que c’est très, très gras et que ce n’est pas forcément très fin au goût, mais ça fait partie du folklore alors on y va gaiment et on patiente gentiment. Par contre, une fois que c’est à votre tour de commander, il vaut mieux ne pas traîner pour se décider. Les cuisiniers sont des machines et ils ne sont ni aimables, ni patients, en même temps vu le monde qui attend, on peut comprendre pourquoi.

Jim's steack
Jim’s steack

Rien de mieux pour digérer ce concentré de lipides, de glucides et de féculents qu’une bonne marche digestive! C’est parti pour découvrir le berceau de l’histoire américaine, direction le Nord pour rejoindre Old City. Entre South Street et la liberty Bell il n’y a que quelques blocs à traverser et la balade est très agréable, vous croiserez le chemin de petites rues pavées, et de parcs comme le Washington square ou le Magnolia Garden, avant d’arriver à l »Independance National Historical Park« . Il faut savoir que Philadelphie est l’une des villes les plus historique de ce jeune pays, ce serait même ici qu’Elizabeth Ross aurait donné naissance au fameux « Stars and Stripes« , le drapeau américain. Elle a même été la capitale avant d’être détrônée par Washington DC en 1790. Tout est donc orienté dans cette direction. Ce parc géant abrite donc tous les principaux monuments liés à la construction des USA et à sa prise d’indépendance face aux britanniques.

Old City
Old City

Je ne peux pas vous parler trop des musées qui s’y trouvent, parce que je n’y suis pas entrée, mais à en croire par la file d’attente, ça vaut le détour! Vous pouvez aller faire un tour au Liberty Bell Center, dans lequel vous trouverez donc la fameuse Liberty Bell symbole de l’indépendance, ou pour les bons français, la cloche de la liberté (beaucoup moins exotique!). Là encore il va falloir faire preuve de patience parce qu’il y a énormément de visiteurs. Vous pouvez aussi la voir de l’extérieur par une grande baie vitrée. Le bâtiment suivant est l »Independance Visitor Center » où vous pourrez trouver des infos et des cartes sur la ville. Ce parc regroupe un grand nombre de bâtiments à visiter et qui ont tous un rapport avec l’indépendance, si des amoureux de l’histoire et que vous voulez comprendre la naissance de ce pays, prenez le temps de les visiter, personnellement je n’ai pas trop la patience, je préfère flâner et me perdre dans la ville.

En traînant sur les blogs parlant de Philadelphie je suis tombée sur le compromis parfait entre balade et art : « The Mural Mile« . Il s’agit de deux parcours, un au sud et un au nord de Market Street, vous faisant chacun passer par une bonne douzaine de fresques géantes. Du street art à grande échelle. Nous avons choisi de faire le parcours rouge, celui qui passe par le nord. J’ai un avis en demi-teinte sur ce parcours, le bleu est peut-être différent, d’un côté c’est vraiment très agréable de se faufiler d’une rue à l’autre sans trop savoir où on va en découvrant la ville et de tomber d’un coup face à une fresque de huit mètres de haut, mais d’un autre côté, on ne traverse pas toujours des rues très agréables. Mais en tout cas j’en garde de très beaux souvenir et les fresque valent le coup d’oeil.

The Mural Mile
The Mural Mile

La Pennsylvanie est un état qui est connu pour son absence de taxes sur les vêtements, alors allez dévaliser les magasins! C’est seulement un rabais de 5 à 7% par rapport aux états voisins, mais mis bout à bout ça en fait de bonnes affaires. Des bonnes adresses pour le shopping : les éternels TJ Maxx, Ross et le génial Century 21 sur Market Street, sinon autour de cette rue, vous trouverez plein de boutiques! J’aurais bien aimé finir par vous donner le nom d’un petit bar sympatoch où déguster une bonne bière mais ça sera pour la prochaine fois!


Marie

J’ai visité Philadelphie cet été, et forcément, quand je lis les mots d’Elise, ça me rappelle des souvenirs.

Nous avions commencé notre journée par la visite du Eastern State Penitentiary, l’ancienne prison de l’état de Pennsylvanie, où a même été détenu pendant un temps le très célèbre Al Capone. Sa cellule, intacte, est d’ailleurs toujours exposée, et c’est assez rigolo de voir tous les équipements dont il disposait (il a dû y avoir des pots de vin derrière tout ça!). N’ayez crainte, même si les locaux ont l’air vraiment délabrés, il s’agit là d’un vrai musée avec des guides et des indications pour vous permettre de comprendre l’histoire de cette ancienne prison. Je pense que c’est vraiment une visite originale à faire, on ne doit pas souvent avoir la possibilité de visiter un lieu pareil. Nous l’avons visité en été, c’était donc très agréable, peut-être qu’en hiver, l’endroit peut sembler un peu plus glauque. La visite coûte 14$ pour les adultes, 10$ pour les étudiants (votre carte française fonctionnera) et je vous recommande chaudement d’aller y faire un tour. En face, vous trouverez un petit café très sympa au look boisé, le OCF Coffee House. Vous pourrez, suivant l’heure, y déjeuner ou prendre simplement un petit break pendant votre journée.

Eastern State Penitentiary
Eastern State Penitentiary

Nous aussi nous avions fait le Mural Mile. Nous ne l’avions pas découvert avec des blogs mais simplement grâce à un guide de rue (sorte de guide touristique venant à la rencontre des touristes) et pour le coup, nous avions fait le circuit bleu. Sur les recommandations de ce monsieur, nous avions été cherché la carte du tour à l’office de tourisme de la ville, qui se situe juste en face de la Liberty Bell. J’avais trouvé la ballade agréable, ça nous avait permis de découvrir plein de petites ruelles avec des maisons pleines de charme. J’ai l’impression que le circuit bleu est plus « historique » dans le sens où les fresques représentent des moments importants de l’histoire américaine et de la ville. La qualité graphique des peintures est quand-même un peu inégale mais cela reste une agréable promenade à faire pour découvrir la ville.

muralartphilly
Exemple d’une peinture murale
Où nous avons mangé :

Sampan : un restaurant qui déchire, et je pèse mes mots. C’est bien simple, c’est un des meilleurs repas que nous ayons mangé pendant nos 15 jours en Amérique. D’abord, l’architecture du restaurant est superbe, la façade est toute en bois, autant vous admettre que c’est ce qui nous a attiré en premier lieu. C’est un restaurant d’inspiration asiatique, et on y mange des choses délicieuses, qui ont été préparées sous nos yeux (nous avions mangé au comptoir (at the comptoir), mais la salle est immense et bien décorée). A chaque plat préparé par les cuisiniers, nous avions envie de tout goûter!

->124 S 13th St, Philadelphia, PA 19107, USA

Opa : Après avoir mangé chez Sampan, allez donc boire un verre chez Opa (ils servent également à manger mais je n’ai pas testé), dans un décor CA-NON! De toute manière, dans ce quartier, il y a plein de bars et restos qui ont l’air sympas, il aurait fallu rester un peu plus longtemps pour tout tester!

->1311 Sansom St, Philadelphia, PA 19107, USA

philly-the-comptoir

Bon séjour à Philadelphie!

Elise Huguette
Je suis scénographe et éclairagiste parmi les activités que je pratique. Je suis passionnée de voyage et de couture et je vis à Washington DC!