The Echappatoire

Découverte de la beauté de Bryce Canyon

444 views

Alors que je vous avais raconté ma journée passée à Zion, parc national qui m’avait beaucoup plu, me voilà de retour sur mon séjour aux USA pour vous conter la prochaine étape du voyage. En ces 6ème et 7ème jours de roadtrip, nous nous sommes rendus à Bryce Canyon, un véritable amphithéâtre de roches variant du blanc au rouge en passant par un dégradé orangé très lumineux, surplombé par ses fameuses cheminées de fées. img_8337

J’avais regardé quelques photos sur internet et bizarrement, avant de préparer mon voyage, je n’avais que peu entendu parler de ce canyon, qui est pourtant si impressionnant. D’ailleurs, le National Park Service (organisme américain qui gère les parc nationaux) a élu Bryce Canyon comme le plus beau parc des Etats-Unis… c’est peu dire !

img_8350

Arrivée à Bryce

Nous sommes arrivés à Bryce City le soir et avons rejoint notre hôtel à l’entrée du parc. Il faut savoir que dans ce coin-là, il n’y a vraiment pas grand-chose. C’est très compliqué d’éviter les complexes hôteliers hyper touristiques, tous plus grands les uns que les autres. Les villes alentours n’ont pas vraiment de charme, on vient à Bryce Canyon pour le parc. Je vous mets au défi de trouver un endroit convenable pour manger. Il y a tellement de monde dans les hôtels que le peu d’offre de restauration (même très moyenne) est prise d’assaut et vous vous retrouvez à devoir faire minimum 1h de queue pour manger. Après avoir fait le tour des quelques restaurants, nous avions décidé de reprendre la voiture pour nous éloigner de cette zone à forte concentration de personnes et avons pris la direction de Tropic, petite ville située à une quinzaine de minutes. Nous avions repéré un restaurant un peu plus « haut de gamme » et qui avait de très bonnes notes sur Trip Advisor, malheureusement, une fois sur place, c’était complet. Nous avons donc atterri dans  un restaurant américain style ranch, où la bouffe n’était pas folichonne, le Rustler’s restaurant, mais au moins, on a pu manger dehors (fait rare aux USA) et sans se coltiner des heures d’attentes avant d’être servis.

Ça, c’était pour les à-côtés de Bryce Canyon, mais il me semblait très important de vous en parler tellement ça nous a dérouté. Ne vous attendez vraiment pas à quelque chose de « local » et de joli. Nous sommes restés à l’hôtel Best Western Plus Ruby’s Inn, et même si l’hôtel n’était pas incroyable, il était de bon standing et nous a permis d’être à proximité directe du parc pour pouvoir aller se promener tôt le lendemain matin.

Visite et randonnée à Bryce

img_8340
L’imposant Wall Street et son chemin aux pieds des falaises

À Bryce Canyon, il existe deux points de vue à ne pas rater, Sunrise Point et Sunset Point, tâchez d’être au parc à temps pour admirer au moins le lever ou le coucher du soleil. En ce qui nous concerne, nous avons pu assister au début de la journée (vers 8h30 du matin), même si le spectacle n’était pas aussi spectaculaire que si nous avions été présent une heure plus tôt. Cela reste magnifique et je peux sincèrement vous dire que Bryce Canyon nous donne à voir un spectacle sublime, où notre regard se perd à travers les « Hoodoos« , à savoir les sculptures taillées dans la roche par l’érosion. Nous avons commencé notre randonnée à Sunset Point, en descendant directement le chemin en lacets de Wall Street, encadré par des « murs » de falaise.

img_8352Le point de vue est magnifique et en descendant ces différents virages, je me suis dit qu’on avait bien fait de faire la randonnée dans ce sens là, l’ascension aurait été beaucoup plus rude. Nous avons continué notre marche en suivant le Navajo Loop, accompagnés par les chipmunks beaucoup trop mignons. La partie basse est beaucoup plus ombragée et permet de se rafraîchir avant la remontée par le Queens garden trail, qui offre de très beaux panoramas, vers Sunrise Point. Cette randonnée étant une boucle, c’est très pratique pour rejoindre son point de départ et la voiture garée sur le parking.

En conclusion

Alors que notre arrivée à Bryce était un peu en demi-teinte, le parc nous a vraiment scotché. Faire l’impasse sur ce parc alors qu’on est dans l’Ouest américain serait une grosse erreur. Je le recommande vraiment. D’ailleurs, vu le nombre de touristes francophones que nous avons croisés à Bryce, je pense que l’on s’est tous passé le mot. C’est le seul endroit où nous avons croisé beaucoup de Français pendant notre séjour, alors on n’a pas trop râlé. img_8362

Marie Loisier
Professeur des écoles, je suis une passionnée de voyages, de mode et de cuisine (entre autres). J'aime voir le beau et le bon dans les choses que je rencontre chaque jour.

Leave a Response