The Echappatoire

Alexandria

3 comments859 views

Non, je ne vais pas vous parler aujourd’hui d’un remix d’une chanson de Claude François mais plutôt d’une petite ville toute mignonne en banlieue de Washington. La banlieue c’est pas seulement des résidences uniformes, des aires de jeux et des églises (non je n’ai pas du tout hâte de déménager !). La banlieue ça peut aussi être quelque chose de très mignon. Au sud-ouest de Washington DC, il y a cette paisible petite ville qui à l’air d’être figée dans le temps : Alexandria en Virginie.

Au pays des briquettes
Au pays des briquettes

Il y a tellement de quartiers et d’endroits trop cool à visiter à Washington et dans ces environs qu’il est difficile de savoir par où commencer. Mais comme je vais rester encore un peu dans les parages j’ai le temps de vous en dire un peu plus sur le sujet. Après un peu plus de six mois à vivre ici, je me suis enfin demandée ce qui pouvait bien se cacher à l’autre bout de notre ligne de métro, la yellow line. Alors, nous avons profité du passage des visiteurs de l’été pour partir à la découverte de ce monde inconnu et nous avons bien fait.

Sur les bords du Potomac
Sur les bords du Potomac

Comme Washington DC a été fondée en 1787, ce n’est pas vraiment ce qui se fait de plus ancien dans le coin, pour ça, il y a Alexandria, qui date de 1718. Pas vraiment beaucoup plus vieux mais pour un pays en quête constante d’authenticité et de vieilles pierres c’est ce qui se rapproche le plus d’une ville historique.

Si vous venez à Alexandria en métro depuis Washington, rejoindre le centre historique à pied, depuis la station, vous prendra environ 15 minutes. Sinon, vous pouvez toujours monter à bord d’un bus à touristes qui vous déposera au coeur de la vieille ville. Je n’ai rien inventé mais j’ai un guide de voyage qui est très bien fait et qui propose un itinéraire à suivre dans Alexandria que je vais partager avec vous :

Visite d'Aalexandria
Visite d’Alexandria

Je dirais que cet itinéraire est un peu le b.a-ba pour visiter ce petit écrin de briquettes mais je vais quand même rajouter quelques petites arrêts. Déjà, il faut savoir que si vous vous égarez dans les petites rues d’Alexandria, rien ne sera perdu, tout est très mignon. Je vous déconseille, par contre, de vous éterniser sur Washington Street, il y a beaucoup trop de circulation et pour se balader ce n’est pas l’idéal. En revanche, vous pouvez aller vous perdre dans Founders Park sur la rive du Potomac et rejoindre le Waterfront Park, la balade au bord de l’eau est vraiment très sympa et calme et elle contourne un peu les gros flots de touristes. Parce que oui, il faut le savoir, Alexandria c’est un peu le coin à touristes en quête de vieilles choses.

Alexandria et sa marina
Alexandria et sa marina

Si vous avez envie de traîner et de flâner dans de jolies boutiques, n’hésitez pas à errer dans King Street. Et pour les gourmands, je vous conseille le marchand de yaourts glacés au début de la galerie marchande qui mène à la marina, au croisement de N et King Street. Je sais qu’il y en plein d’autres des glaciers dans cette ville mais celui là c’est le seul que j’ai testé !

Une bonne glace
Une bonne glace

Si vous avez envie de manger un bout, j’ai deux adresses à vous proposer : le Hard Time Café, au 1404 King St, qui a pour spécialité du Chili : le service était vraiment très agréable et l’ambiance du resto bien typique, à l’américaine. Vous pouvez aussi aller au O’Connel Restaurant, un super pub irlandais au 112 King St.

Aftertime Comics
Aftertime Comics

Pour les amoureux des comics, allez faire un tour chez Aftertime Comics au 1304 King St, et pour les couturiers, je vous donnerai plutôt rendez-vous chez Stech Sew shop, 102 N Fayette St.

Elise Huguette
Je suis scénographe et éclairagiste parmi les activités que je pratique. Je suis passionnée de voyage et de couture et je vis à Washington DC!

3 Comments

  1. C’est tout mignon cette ville, merci de nous faire visiter 😉 ! Les glaces ont l’air délicieuses…
    (PS : pour finir, c’est trop chou comme tu as écrit b.a.-ba)

Leave a Response