The ArmoireThe Bavoir

Je veux un short

2 comments632 views

Je vous parle rarement des projets couture dont je ne suis pas satisfaite. En même temps je couds tellement bien que je me laisse rarement insatisfaite ! Du coup aujourd’hui, je ne vais pas vous montrer juste un projet pas tip-top mais DEUX !

Avec la grossesse le corps change, et c’est tout à fait normal. Il y a des nanas qui gardent leurs jolies jambes et les seuls changements visibles qu’on distingue chez elles se sont leur peau étincelante et leur petit ballon qui pointe gentiment son nez sous un t-shirt trop mignon. Et puis il y a les filles comme moi qui ont un corps qui ne comprend pas tout ! Par exemple mon corps pense que je suis enceinte des cuisses, sans parler de la désolation des gros nichons…! Alors oui ça dépend de la morphologie et du métabolisme de chacun. Je n’ai pas pris spécialement de poids, d’ailleurs je m’en tire plutôt bien (pour le moment, les trois derniers mois sont les plus fourbes à ce niveau là). Mais au début de ma grossesse je lisais sur les blogs « on ne sait jamais d’où on grossit quand on est enceinte« . Je trouvais ça un peu con : c’est du ventre qu’on grossit voyons ! Et bien pas du tout ! En même temps je ne sais pas trop à quoi je m’attendais. Quand je suis née je ne pesais que 2,5kg mais j’avais déjà des cuisses de bibendum !

Bref, si je vous parle de tout ça ce n’est pas juste pour étaler ma vie sur une cyber tartine, c’est parce que du coup un vrai challenge couturesque s’impose à moi : il me faut des shorts ! Il fait tellement chaud ici que je ne peut pas vraiment porter quelque chose d’autre. Alors je pourrais porter des jupes me direz-vous. Et bien non ! Parce que quand on est gros et qu’il fait chaud, on transpire (bon même les gens minces transpirent), les cuisses se frottes et avec la transpiration ça entraine des brûlures atroces. Oui, c’était le moment sexy !

Donc pour remédier à ce problème et parce que je suis toujours à la recherche d’une bonne excuse pour coudre, j’ai donc eu envie de me tailler un short. Je suis passer faire un tour chez Stitch Sew Shop à Alexandria il y a quelques semaines (je vous parlerai bientôt de cette petite ville) parce que je savais que ma copine Vivian participait à un workshop avec Heather la créatrice du Ginger Jeans. J’ai donc eu la chance de discuter un peu avec elle et nous avons parlé du problème gros bidon. Elle m’a conseillé de coudre un Ginger Jeans BabyBump friendly et nous avons discuté de comment faire tout ça tout ça… Ni une ni deux, je m’y suis mise. Comme je n’étais pas très sure de mon coup j’ai puisé dans les tissus qui trainaient au fond de mon placard. J’y ai trouvé un coton noir pas trop épais tout simple et j’ai commencé à découper mes pièces. Mon idée était de me faire un short et non un pantalon. J’ai suivi les instructions comme pour coudre un jeans long et j’ai coupé à mi-cuisses en faisant attention à faire plus grand que ma taille d’avant grossesse pour être sure d’être à l’aise. Il y avait deux petits détails que je n’avais pas pris en compte et qui sont primordiaux : ce modèle est fait pour être réalisé dans un tissu contenant de l’élasthane et les cuisses sont très ajustées. Tout ce qui ne me fallait pas avec ce choix de tissus !

Ginger short
Ginger short

Pour que ce short soit BabyBump friendly, je n’ai pas posé de braguette (au début, puis j’ai rajouté un zip sur le côté) et j’ai coupé une ceinture large dans du jersey. J’ai découpé un arrondi sur le devant du pantalon pour pas qu’il ne m’appuie sur la vessie (pas besoin d’en rajouter) et j’ai assemblé ma ceinture sur le short. Parce que j’aime profiter de chaque projet couture pour m’exercer à une nouvelle difficulté, j’ai eu envie de faire un ourlet festonné au niveau des cuisses, une grande première. Les festons c’est mignon même si ce n’était pas du tout la bonne idée sur ce modèle.

Ginger short de dos
Ginger short de dos

Mais bon, au bout du compte je ne regrette pas cette cousette, je ne peux pas porter ce short très longtemps. Les deux premières heures il est très serré et après le coton se détend et le jersey devient tellement relax qu’il ne tient plus en place. Mais je préfère être positive en me disant que comme ça ça me fait un petit short noir que je peux mettre de temps en temps.

Short chataîgne
Short chataîgne

Je n’aime pas rester sur un échec et il me fallait vraiment un short. Le blog Deer and Doe à publié il y a quelques temps un article spécial grossesse avec leurs patrons adaptés par des couturières. Ça fait un moment que le short Châtaigne me fait de l’oeil et je n’ai jamais vraiment réussi à me décider sur le fait de me le coudre ou non. Grâce à cette article, je me suis dit que c’était un signe et surtout que c’était le moment. J’ai lu ce que chacune a fait pour pouvoir adapter ce modèle et je me suis lancée. Le modèle avait l’air assez large au niveau des cuisses, tout ce qu’il me fallait. Comme je ne sais plus en quelle taille habiller le bas de mon corps, je me suis dit que j’allais directement partir au plus grand, du 46, pour être sure et certaine que je serai à mon aise, très important quand on est enceinte ! Erreur MONUMENTALE ! Il doit bien y avoir 2 à 3 tailles de trop, ce qui est assez rassurant finalement ! Pour couronner le tout, j’ai réutilisé de mon jersey tout nul qui se détend complètement après avoir été porté pendant une heure pour faire la ceinture. Mais je l’ai cousu dans un tissu Ikea à fleurs que j’aime beaucoup alors tant pis, je le mettrai quand même. Il faut juste que je pense à le porter avec un t-shirt ajusté qui va agir comme une ceinture, maintenir le short en place et éviter que je me retrouve en culotte au milieu de la rue. Je l’aime quand même très fort ce short. Le modèle est très facile à réaliser, très confortable et très facile à adapter. Pour qu’il passe de la case short pour fille normale à short de grossesse il suffit de choisir le modèle taille haute et de réaliser les pièces de la ceinture en jersey bien extensible, il faudra aussi zapper l’épisode braguette. Il est tellement bien ce modèle que je ne resterai pas sur un échec et je vais m’en recoudre un nouveau très rapidement.

ce qui va et ce qui ne va pas!
ce qui va et ce qui ne va pas!

Moralité du jour : pendant la grossesse ce n’est pas évident de comprendre les changements de son corps mais comme toujours il ne faut pas être trop dur avec soit même. Autre détail important, il vaut toujours mieux coudre trop grand que trop petit !

Elise Huguette
Je suis scénographe et éclairagiste parmi les activités que je pratique. Je suis passionnée de voyage et de couture et je vis à Washington DC!

2 Comments

  1. Le premier short te fait vraiment de belle fesse ^^. Cependant je trouve que l’imprimé à fleur du deuxième te correspond beaucoup mieux !

    Je trouve pas ça trop raté moi, bon ok j’y connais rien mais quand même 🙂

Leave a Response