Les culottes menstruelles REPEAT

Il y a plusieurs mois, c’était en juin, je croix, j’ai été contacté par la marque Repeat pour recevoir, tester et poster sur leurs culottes menstruelles. On va le dire tout de suite, je ne suis pas payée ni pour le test, ni pour le post. Je n’ai rien signé nul part, j’ai juste accepté de parler du produit uniquement après l’avoir essayé, si et seulement si j’avais quelque chose à en dire. Toutes les images que j’utilise viennent de Repeat (site ou Instagram).

D’ailleurs je trouve que c’est quand même l’occasion d’en parler, les “influenceurs.euses” qu’ils aient 1000 abonné.e.s ou beaucoup plus et qui ne sont pas rémunéré.e.s pour créer du contenu c’est un peu discutable. Recevoir des trucs gratuits c’est cool (si on en a besoin, que c’est utile, ciblé, tout ça tout ça…) mais clairement ça ne fait vivre personne! Soutenir des marques engagées c’est un vrai plaisir personnellement mais ça serait bien que l’habitude ne se prenne pas trop quand même. Je suis une micro influenceuses (GIGA LOL) sur l’échelle des minis-influenceurs. N’empêche que je reçois des emails de propositions, plus ou moins loufoques, quotidiennement. C’est dingue! J’imagine même pas l’état de la boîte email des très gros influenceurs. Bref, fermons-là la page sur le monde de l’influence et la création de contenu gratuite.

Comment toute cette expérience avec Repeat s’est passée?

Repeat m’a donc contacté en me proposant de recevoir un pack de 3 culottes menstruelles pour en parler ensuite ici. J’ai regarder le site de la marque et sa page instagram avant de finalement accepter. Je reçois donc un joli colis très rapidement, et je vous en parle direct sur Instagram. Vous étiez un grand nombre à vouloir un retour sur ce produit et vous étiez aussi quelques unes à me mettre un peu en garde sur une politique de la marque tout en engagement avec des façons de faire un peu floues.

Les mois passent. Je garde vos remarques dans un coin de ma tête et je teste mes culottes. Jusque là je n’utilisais que des serviettes lavables ou une cup. Quelques semaines avant de recevoir la proposition de Repeat, en faisant mes courses, je suis tombée sur un nouveau produit que Super U mettait en avant, la culotte menstruelle. Ça faisait des mois que je voulais essayer et je me suis dit “Bon ca sera surement pas la meilleure, mais si je la prends pas maintenant, je vais continuer à repousser ça pendant des mois.” J’achète donc ce premier spécimen, noir, tout simple et je l’utilise. Pour le premier jour ou le dernier ça va mais alors pour les autres, au bout de 3h, je ressens une sensation d’humidité très désagréable et ça fuit… Je me dis soit que les culottes menstruelles ça marche pas, soit que vraiment celle-là n’est pas très absorbante.

Quelques semaines plus tard donc je commence à utiliser les culottes Repeat en plus de celle de super U et de ma cup, pas le tout en même temps hein, mais à tour de rôle. Et je vois une très nette différence entre les deux types de culottes que je possède. La première n’est vraiment pas absorbante surtout en comparaison des culottes Repeat. Et je me rends aussi compte que d’en avoir 4 en tout c’est pas du luxe pour tenir toute ma période de règle, heureusement que c’est l’été et que ça sèche vite. À l’heure où je vous écrit, j’en porte une et je suis en confiance. Je ne dirais pas que c’est confortable parce qu’elles sont un poil petites pour moi et que ça me comprime un peu le bas du ventre, j’aurai du demander la taille du dessus, c’est de ma faute. Mais j’imagine qu’avec la bonne taille c’est parfaitement confortable. Je dis que ça ne l’est pas pour moi, mais je les porte quand même depuis 6 mois!

Ce que j’ai aimé chez Repeat

Alors déjà j’aime le fait que je n’ai jamais eu aucune fuite avec les culottes Repeat. J’aime l’engagement de la marque qui milite contre la précarité menstruelle et qui développe un produit le plus efficace possible au meilleur prix. J’ai aimé le vrai contact que j’ai eu avec la marque qui a répondu à mes questions sans détour, je vous mets les screenshots de nos échanges, ça répondra surement aux questions que vous pourriez vous poser. La réponse de la marque est longue mais je trouvais important de la mettre dans son intégralité.

J’aime aussi beaucoup que la marque soit si inclusive que ce soit envers toutes les femmes cis-genre mais en oubliant pas non plus les hommes en transitions ou transgenres pour qui j’imagine que la période des règles ne doit pas être si simple à gérer. On n’en parle pas assez. Qu’on l’accepte ou non (je comprends pas qu’on se permette d’émettre un jugement d’ailleurs, mais c’est un autre débat), ces personnes existent et elles ont le droit à une dignité menstruelle. Je trouve ça très bien que les marques commencent enfin à se positionner. En France c’est vraiment très rare et ça mérite d’être souligné.

Pourquoi utiliser des culottes menstruelles

La question la plus flagrante serait, je trouve, pourquoi continuer à utiliser des protections périodiques classiques tels que les tampons et les serviettes jetables quand on sait toutes les saloperies qu’il y a dedans, ce qu’on risque à les utiliser et ce que ça coute! Je vous mets ces quelques chiffres qui viennent de Repeat :

Franchement ces chiffres sont tellement aberrants qu’ils devraient convertir à eux seuls toutes les personnes qui n’arrive toujours pas à passer le cap du lavable. D’ailleurs, sachez que les culottes menstruelles servent aux personnes réglées mais pas seulement, pour les personnes âgées ou non, ça peut aussi être une bonne alternative aux Téna pour les fuites urinaires.

La question écologique pour moi est primordiale. Tout comme les couches lavables ont été une évidence pour mes petites personnes (même si on n’utilise pas que ça non plus, d’ailleurs si un retour d’expérience sur les couches lavables vous intéresse n’hésitez pas à le dire), les protections lavables le sont aussi pour moi. Alors il est vrai que la marque ne produit pas ses culottes en France. Mais je comprends que lutter contre la précarité menstruelle ça ne soit pas vraiment compatible avec le made in France. C’est dommage mais ça s’explique.

Vos questions

Il y a quelques jours, je vous ai demandé sur Instagram si vous aviez des questions à propos de ces culottes voici vos questions et je vous y réponds.

Est-ce que ça tient vraiment dans la durée sans fuite? sans gène? J’utilise ces culottes depuis le mois de juillet donc depuis 6 cycles et pour le moment je n’ai rien à redire. Je n’ai eu aucune fuite même la nuit. Des fois, pour les nuits seulement, quand c’est trop abondant, je cumule cup + culotte. Zéro sensation désagréable, zéro sensation d’humidité, zéro odeur (bon j’irai pas jusqu’à renifler mes fonds de culotte mais vous me comprenez!). J’en oublie même que j’ai mes règles, c’est vraiment agréable. Je ne ferai pas machine arrière ça c’est certain! J’imagine qu’au bout d’un long moment d’utilisation les culottes peuvent devenir un peu moins absorbantes mais bon ça ça ne me choque pas, ça paraît assez logique, quand ça m’arrivera, je vous le dirai!

Sont-elles bien absorbantes? Je n’ai pas un flux hémorragique ou très très abondant. Je dirais normal à un peu abondant. Après c’est difficile de comparer! Pour moi, c’est culottes conviennent vraiment bien.

Ça fait un peu cher quand même non? Personnellement je ne trouve pas. Et je ne roule pas spécialement sur l’or! Pour la comparaison, je vous renvoie aux chiffres que j’ai posté plus haut. Ça a un coût c’est une évidence, comme tout ce qu’on utilise d’un tant soit peu “responsable”. Les culottes sont vendues par pack de 3, je vous mets le lien ici. Et 3 c’est vraiment le minimum pour pouvoir tourner de l’une à l’autre pendant les périodes de règles. 2 packs je dirai que c’est le top pour ne pas trop se poser de question sur le lavage, temps de séchage tout ça tout ça.

Tu les laves à part ou avec d’autres vêtements? J’explique juste après comment de lave mes culottes en détail. Mais pour répondre à celle-ci d’abord, si c’est possible, je les mets à laver avec les couches lavables d’Andréa, programme hygiène ! Sinon, je les mets à laver avec le reste.

Est-ce qu’elles montent haut? En dessous du nombril je ne supporte plus depuis mes grossesses. Je dirai que ça tombe pile entre le pubis et le nombril, loin de ma cicatrice de césarienne en tout cas et ça c’est très bien. Ce n’est pas non plus des culottes hautes, donc je ne pense pas que ça te conviendra.

Le lavage tu fais comment? Le lavage c’est LA question. Une fois utilisée, je lave ma culotte à l’au froide (toujours à l’eau froide!) au robinet. Je la rince et l’essor encore et encore jusqu’à ce que l’eau soit claire. Et après, direct en machine. C’est tout simple, ça prend 30 secondes. Je sais qu’il y a des gens qui sont phobiques du sang… Bon bah là ça peut être compliqué. Personnellement, je trouve qu’il n’y a absolument rien de dérangeant à laver mes culottes menstruelles.

J’espère que j’aurai répondu à toutes les questions, je suis très contente d’avoir découvert cette marque en tout cas. Et je suis encore plus contente d’avoir pu vous en parler en toute franchise.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *