The Armoire

Spécial stretch

1 comment497 views

Le lundi, c’est couture ! J’aime tellement écrire cette phrase, je serai même capable de me la faire tatouer tellement cet adage est ancré en moi (jeu de mot) !… Pas du tout excessive la fille ! Trêve de n’importe quoi, aujourd’hui je fais une pierre deux coups : je vais vous montrer une de mes dernières cousettes mais je vais aussi vous parler d’un super bouquin parfait pour les débutant(e)s.

Grâce à mon amie Isabelle, qui me fait aimer la Belgique un peu plus chaque jour, j’ai découvert une nouvelle marque de patron : Sew House Seven. Je ne vais pas vous parler de tout ce que propose cette marque, mais d’un modèle en particulier, à savoir le Toaster Sweater. Ce modèle se décline en deux versions : la première a un col roulé, une ceinture et des poignets et la seconde version a un col légèrement montant hyper élégant et des fentes à la ceinture. Deux versions pour deux styles complètement différents. Aujourd’hui, je ne vous parlerai que de la première version, mais je suis tellement conquise que j’aimerais bien faire la suivante ! Le seul petit bémol de ce patron c’est son prix puisqu’il est à 15$ en version PDF et 19$ en version papier. Après c’est un vrai basic indispensable et déclinable à souhait, donc l’hésitation ne devrait pas durer trop longtemps.

les différentes pièces du Toaster
les différentes pièces du Toaster

Ce patron est vraiment bien fait et très simple à comprendre. L’assemblage des pièces se fait très facilement et si vous suivez bien le pas à pas, vous ne rencontrerez aucune difficulté.

Comme je vous le disais la semaine dernière, en ce moment j’ai envie de confort et donc l’élasticité et qui dit élasticité dit tissus stretch ! Et c’est là que les choses se compliquent…

En tout cas, c’est ce qu’on pourrait croire, mais c’est à ce moment-là que l’excellent livre de Marie Poisson entre en jeu : « Coudre le Stretch« . Ce livre est vraiment très bien fait et très très complet. Vous y trouverez un petit condensé de « la petite histoire de la maille », le matériel nécessaire et des conseils pour réussir à coudre le stretch. Et puis surtout, ce livre renferme un petit trésor : les patrons de 8 modèles basiques à décliner à l’infini et au gré de votre créativité et de vos envies. Vous y trouverez des conseils très précis et simples pour réaliser de belles finitions, soigner vos ourlets et vos cols. Pour celles qui ne savent pas comment faire, vous trouverez aussi des instructions pour choisir et reconnaître votre tissu et pour apprendre à utiliser un patron. Tout ce que vous avez envie et besoin de savoir est dans cette bible.

Coudre le strecth
Coudre le strecth

Un très bon livre donc, que je recommande aux couturières qui en ont un peu sous la pédale ou à celles qui n’y connaissent encore rien. Ce petit bijou coûte 24,95€ et c’est vraiment un tout petit prix pour la mine d’or que c’est. Je n’ai pas encore réalisé l’un des modèles du livre, mais ça ne saurait tarder, je peux vous l’assurer !

Pour en revenir à ma couture, le toaster sweater est vraiment à la portée de toutes même si ça vous fait un peu peur, lancez-vous. En couture, se lancer un défi qui nous paraît fou ou simplement se casser la gueule, c’est comme ça qu’on apprend, mais n’ayez crainte un jour vous y arriverez. Il est vrai que si vous avez une surjeteuse c’est mieux pour coudre des matières élastiques, enfin surtout si vous voulez conserver l’élasticité du tissu. Mais sachez qu’une machine ordinaire fera très bien l’affaire si elle a la possibilité de faire des points stretch, un point droit un peu large pourra aussi aller, mais ce n’est pas ce qu’il y a de plus idéal. Et puis si vous voulez en savoir plus, je vous renvoie au super livre trop bien dont je vous ai parlé plus tôt.

Toaster Sweater
Toaster Sweater

Vous remarquerez le soin que j’ai particulièrement apporté au raccord des motifs, pour vous dire la vérité, j’ai coupé mon tissu avec Léon qui hurlait à côté donc pas évident de me concentrer. À vrai dire, j’ai pensé aux raccords en me voyant dans le miroir avec ce nouveau sweater, dommage !… Mère et couturière indigne, ça fait beaucoup pour un lundi !

Elise Huguette
Je suis scénographe et éclairagiste parmi les activités que je pratique. Je suis passionnée de voyage et de couture et je vis à Washington DC!