The Armoire

DIY Voyage autour du monde

3 comments1155 views

Vous l’aurez compris avec Marie, l’un de nos (nombreux) points communs, c’est notre amour pour le voyage, d’ailleurs la rubrique The Echappatoire sur le blog est la plus remplie! Aujourd’hui, je vous propose un DIY sur ce thème. Bon d’accord, c’est vrai, je triche un peu, c’est une redite d’un ancien tutoriel que j’avais fais sur mon précédent blog. Il était tellement bien et j’avais eu tellement de bons retours dessus que j’avais envie de le partager avec vous.

Dans les magasins trop cool (mais si, vous savez, ceux où on a envie de tout acheter), les mappemondes, planisphères et autres globes fleurissent. Ils sont tous plus cool les uns que les autres. Qu’ils soit à gratter, à remplir, à construire, leur point commun c’est d’évoluer au gré de vos voyages. Par contre, même s’il s’agit de super beaux objets, ils sont assez onéreux. Avec ce DIY, vous allez pouvoir réaliser votre propre carte évolutive à moindre coût. Si vous n’êtes pas très manuels, vous pouvez toujours aller sur ce site qui vous permet de faire le même genre de carte mais en version « cybernétique ».

Pour réaliser cette carte, vous aurez besoins des éléments suivants :

  • Une ou plusieurs plaques de liège (selon la taille de carte que vous désirez) je les avais trouvé chez Emmaus pour 3€
  • Un cutter
  • Un feutre marron (de préférence)
  • Une imprimante
  • Des punaises
  • Du scotch double face
  • De la patience…

Autant pour le fauteuil en carton il fallait du temps, autant là, c’est vraiment plus un travail de patience qui risque de titiller vos nerfs. Je vous propose un PDF à télécharger, mais tout dépend de la taille que vous voulez donner à votre planisphère et de la quantité de liège que vous avez à disposition. Pour assembler le PDF, les pages 1 à 5 forment l’hémisphère Nord et les pages 6 à 10 l’hémisphère Sud. Par contre, je suis désolée mais je n’ai pas vraiment super bien fait les choses! Les continents se chevauchent énormément et il va falloir prendre un peu de temps pour vérifiez que vous assemblez bien comme il faut. Et la qualité de l’image, n’est pas super super top mais comme c’est pour faire un gabarit et pour découper vos continents ensuite, c’est pas très grave!

Si vous choisissez de faire vous même vos gabarits, déjà, c’est la première étape « matière grise » : trouver la bonne taille de patron pour vos continents. Je m’excuse d’avance pour la qualité de mes photos.

Une fois que vous avez imprimer vos gabarits de continents, découpez-les, assemblez-les et disposez-les en les punaisant sur vos plaques de liège. Je vous conseille de les placer à l’envers sur la plaque pour pouvoir ensuite en tracer les contours avec le feutre. Comme ça quand vous aurez fini de tout découper, vous pourrez les retourner sans qu’il n’y ait d’éventuelles traces de feutres qui viennent gâcher la propreté du rendu.

préparation avant de passer à la découpe
préparation avant de passer à la découpe

L’étape de la découpe n’est vraiment pas la plus fun : c’est long et ça fait mal aux doigts. Je vous conseille de choisir un liège assez fin pour que vous puissiez être le plus précis possible dans la découpe et que ça ne prenne pas trop de temps. Comme mon liège était assez épais, je n’ai pas pu mettre le Japon ni l’Indonésie et j’ai dû recoller l’Italie après avoir cassé le liège d’un coup de cutter. Mais une fois que vous avez fini de découper, franchement, il ne vous reste plus que les trucs sympas à faire. Armez-vous de votre paire de ciseaux et du scotch double face et collez vos continents sur votre mur. Attention à respecter l’échelle de votre carte en tenant compte des proportions et de la taille des océans.

découpe
L’étape de la découpe

Et voilà, le tour est joué, il ne vous reste plus qu’à voyager ou à punaiser les lieux que vous avez déjà visités. Vous pouvez même punaiser selon un code couleur (par exemple en bleu là où je suis allé, en jaune là où j’aimerais aller). Ou si vous êtes deux, chacun sa couleur.

Ta-DaAaAaAAAaaaa!
Ta-DaAaAaAAAaaaa!

J’ai tristement dû me séparer de mon planisphère dans le déménagement mais je sais qu’il a été adopté par des globe-trotteurs en herbe qui ne devraient pas tarder à rajouter des punaises sur les Etats-Unis!

avant/après
avant/après

Et une dernière pour le plaisir!

Elise Huguette
Je suis scénographe et éclairagiste parmi les activités que je pratique. Je suis passionnée de voyage et de couture et je vis à Washington DC!

3 Comments

Leave a Response