The Mémoire

Les films à voir : retour de New York (part.1)

2 comments743 views

On continue notre New York Week! Je vous entends trépigner derrière vos écrans… Avant de me lancer dans l’article d’aujourd’hui. Je vous offre ce lien vers un site que j’adore, une espèce de Google Street View mais dans le New York des années 30. Que dire de plus, franchement!

Revenons à nos moutons! Cette ville est tellement mythique qu’elle se retrouve dans des centaines de films et de séries télé. Aujourd’hui je vous propose ma première petite sélection, à regarder sans modération. Bien sûr, cette liste n’est pas du tout mais alors pas du tout exhaustive! Au début je ne voulais vous présenter que 10 films, mais c’est juste impossible! Du coup, je vais même vous offrir deux articles au lieu d’un seul. Un truc de dingue! Et il en manque tellement que je ne saurais même pas par où commencer. On va être honnête tout de suite… beaucoup des films que j’ai sélectionnés ne sont pas des oeuvres cinématographiques indispensables à votre culture, ce sont simplement des films qui me rappellent des souvenirs, qui me montrent les aspects de la ville que j’aime et qui, des fois, me manquent.

Pour les frissons

Le jour d’après – Roland Emmerich – 2004

Ce premier film ne fait pas exception à ce que je vous ai dit plus tôt : ce n’est pas du tout un chef d’oeuvre. Cependant ce que j’aime dans ce film c’est les vues qu’on a de la ville, même si elle est défigurée par une inondation gigantesque ou une tempête glaciale, elle est toujours aussi belle!

le jour d'après
La statut de la liberté – Le jour d’après
Je suis une légende – Francis Lawrence – 2008

Là encore, pas un grand film mais les images de « la ville qui ne dort jamais » complètement déserte sont incroyables. Bon ce film me fout vraiment la trouille, mais rien que pour New York, j’arrive (presque) à le regarder.

je suis une légende
Time Square – Je suis une légende

Pour le coeur

Sex and the city – 2008 – Michael Patrick King

Tout comme la série du même nom, on y découvre le New York que nous, touristes un peu fauchés, on ne peut pas trop voir. Les belles boutiques, les appartements incroyables, tout ça tout ça, ça fait quand même un peu fantasmer. Et ce film plein de superficialité remplit bien ce rôle.

New Year’s Eve – 2011 – Gary Marshall

Alors, je n’ai pas vraiment aimé ce film, alors que pourtant les films de filles : J’ADORE! ET un film avec autant d’acteurs de folie, tu te dis « Génial! Un « Love Actually » sans le tee time et à New York… ça ne peut être qu’un bon film!« . Eh bien PAS DU TOUT! Je pourrais très facilement le nommer aux Gérards de l’année pour le pire film de l’histoire du cinéma, si tant est qu’on puisse appeler ça un film! Alors pourquoi lui ici, dans cette liste avec plein de bons films… et les autres? Parce que New-York pendant la période de Noël ça donne juste tellement envie de se mettre au coin du feu, de boire un bon thé et de se dire que la vie c’est cool, c’est quand même déjà pas mal. Surtout pour un film nul! Les vues de TimeSquare au réveillon c’est quand même l’une des images les plus caractéristiques de cette ville, dire qu’on avait envie de le faire cette année… Dommage!

Le diable s’habille en Prada (et les autres) – 2006 – David Frankel

Niveau film de fille on atteint des sommets! J’aurais aussi pu vous parler de « Meilleures ennemies » ou de « Journal d’une accro du shopping« , ou « le journal d’une baby-sitter » ou encore de « le Témoin amoureux« , mais ça va devenir très redondant! Franchement, est-ce que les équipes des films ce mettent d’accord sur un type de vocabulaire à employer pour les titres de ce genre de film? Que des titres qui font rêver franchement, juste en les entendant on bascule « à l’intérieur du vagin de la fée Clochette » (citation d’How I met your mother)! Ce ne sont que des films de filles qui se déroulent à New York avec un personnage principal féminin (souvent Anne Hathaway) un peu perdu mais qui grâce à l’amour va tout surmonter! Dans la liste il fallait bien en choisir un ce sera donc « Le diable s’habille en Prada » grâce à la merveilleuse Meryl Streep mais aussi grâce au fait que ça m’a toujours fait rêver que les gamines arrivent à se procurer avant tout le monde un manuscrit pas encore édité d‘Harry Potter! Et puis, l’image de New York c’est aussi la mode, donc ce film ramène cet élément sur le devant de cette liste.

Pour les amoureux de Science fiction

Spiderman

À vous de choisir le « Spiderman » de votre choix, celui de Sam Raimi avec Tobey Maguire ou « the Amazing Spiderman » de Marc Webb avec Andrew Garfield. Je sais que pour les fans des comics ce n’est pas du tout la même chose mais pour la petite novice que je suis, c’est pas complètement différent! On y voit surtout des aspects de New York réservés à l’homme-araignée, des vues imprenables qui donnent le vertige et cet Empire State Building toujours aussi emblématique avec le joli drapeau volant au vent à tous les coins de rues, si c’est pas pour te faire devenir patriote franchement!

Le cinquième élément – 1997 – Luc Besson

Ça doit être le film que j’ai le plus vu dans ma vie! Sans déconner j’ai dû le regarder genre 200 fois! Pas seulement par plaisir mais aussi parce qu’un hiver en vacances chez mes grands-parents, c’était la seule VHS (vintage!) qu’on avait emmenée avec nous, et entre ça et écouter le bruit de l’horloge, le choix était vite fait! Ma vie mise à part, j’aime beaucoup ce film et notamment toute la première partie qui se passe dans un New York futuriste complètement fou. Que ce soit le restaurateur chinois ambulant, le design du taxi ou des uniformes de chez Mc Do, j’aime tout! Et puis après tous les films que je viens de citer, je crois que c’est de loin le meilleur! Juste pour info : ce film à 19 ans! Dans les dents!

le cinquième élément
Le cinquième élément

Pour les enfants

La nuit au musée – 2006 – Shawn Levy

Là encore, ce n’est pas le film du siècle, mais ça peut être un film cool pour donner aux enfants (ou aux grands) l’envie d’aller dans ce super musée d’histoire naturel. Même s’il est très caricatural et pas vraiment basé sur un humour fin, on passe quand même un bon moment et on arrive même à apprendre quelques petites choses. Et après mon amour pour Léonardo Dicaprio dont je vous parlerai demain, j’aime surtout ce film parce qu’il y a Robin Williams.

Maman, j’ai encore raté l’avion – 1992 – Chris Columbus

Ça c’est pour ma nostalgie à moi (et celle de tous ceux qui ont aimé ce film quand ils étaient enfants!). Quel truc de dingo de s’imaginer à 11 ans tout seul dans New York à Noël sans que ça ne pause de problème à personne, franchement qui n’en a pas rêvé! Et même si ce film à 24 ans (et oui! dans les dents encore!) il fonctionne toujours très bien avec les enfants.

Maman, j'ai encore raté l'avion
Maman, j’ai encore raté l’avion

Fun fact : oui oui cet homme à l’hôtel où séjourne Kévin est bien Donald Trump!

Rendez-vous demain pour la suite de notre sélection de films et séries, mais on en a fini avec les films pourris c’est promis! Demain ça ne sera que du lourd, vous allez voir! Et si vous êtes de passage à New York et que vous aimez le cinéma vous pouvez toujours aller faire un tour au Museum of the Moving Image à Astoria et nous raconter comment c’était!

Elise Huguette
Je suis scénographe et éclairagiste parmi les activités que je pratique. Je suis passionnée de voyage et de couture et je vis à Washington DC!