The Mémoire

Mon premier mois passé avec the Bullet Journal

2 comments697 views

Au mois de septembre c’est souvent le moment de prendre de bonnes résolutions pour attaquer la rentrée en espérant ne pas faire les mêmes erreurs que l’année précédentes. Et avec le nouvel an qui n’est plus très loin derrière, ces bonnes résolutions ne sont à tenir que pour quatre mois, beaucoup moins décourageant qu’une année entière. Je ne prends pas souvent de bonnes résolutions à des dates butoirs comme la rentrée ou le premier janvier, non pas parce que je suis un être parfait mais plutôt parce que je me connais et que je sais que sur moi ça ne va pas fonctionner !

Cette année la rentrée est un peu particulière. C’est la première rentrée que je fais où je suis loin de mes projets professionnels et que je décide de me lancer dans des nouveaux objectifs bien loin de ce qui me préoccupait auparavant. L’autre gros changement qui se profile est l’arrivée du bébé dans moins de deux petits mois maintenant et je ne peux pas faire comme si ça n’allait rien changer. Pour perdre pied le moins possible, j’ai décidé de me mettre à la recherche d’un nouveau moyen de m’organiser. Je suis naturellement quelqu’un d’assez efficace mais avec la grossesse et la chaleur de cet été, je dois bien avouer que j’ai eu tendance à me ramollir comme un camembert en plein soleil, sans les odeurs bien sur !

J’ai la chance d’appartenir à une communauté de blogueuses (et de blogueurs peut-être mais je ne suis pas sure !) expatriées ou non et nous partageons nos idées, nos petits tracas, nos découvertes, nos réussites et surtout nos articles. C’est vraiment très stimulant d’appartenir à ce groupe et j’en profite pour vous remercier ^^ surtout Estelle qui ne manque jamais d’idées pour nous encourager et faire vivre le groupe.

Cet été, Tellou a publier un article sur son bilan après un an d’utilisation de son Bullet Journal. Je suis tellement convaincue que je ne peux pas attendre un an pour vous en parler, attendre un mois a déjà été une torture !

Un bullet journal qu’est-ce que c’est ?

Déjà, juste parce que cette info m’a vraiment surprise, le bullet journal est apparu il y a plus d’un an maintenant, je me demande bien comment j’ai pu passer à travers pendant 12 mois !

Un bullet journal est un moyen de vous organiser au quotidien mais aussi d’avoir une vision à l’année et/ou au mois de ce qui vous attend. Il peut avoir la forme que vous désirez, perso j’ai choisi un carnet tout simple (parce que si je n’avais pas été convaincue je n’aurai pas gâché un super Moleskine à 12 000$ !). Je vous vois arriver tout de suite, non un bullet journal ce n’est pas comme un agenda qu’on achète dans le commerce, même si la fonction de départ y ressemble !

Qu’est ce qu’on peut mettre dans son Bullet Journal ?

Là, encore c’est assez libre. Le but de cet outil est qu’il s’adapte le mieux à votre vie et à l’utilisation que vous allez en avoir. Je vous mets quand même une vidéo du créateur du concept qui vous donne quelques pistes pour savoir comment commencer son BJ.

Je vais vous parler du mien. La première page est un index qui répertorie tout ce que contient le carnet. Les pages 1 à 4 sont réservées au planning annuel, ce qui me permet d’avoir une vision rapide de ce qui m’attend pour les douze mois à venir. Les pages 5 et 6 sont pour les livres, les séries et les films auxquels je dois m’attaquer. Les pages 7 à 11 sont dédiées à mes idées d’articles à faire pour vous, au projets couture à venir et aux voyages ou idées de créas que je voudrais faire dans les mois qui viennent, en gros ce sont les pages d’une GIGA To Do List. Et ensuite c’est là que la partie organisationnelle quotidienne arrive. Chaque partie dédiée à un mois a la même construction. La première page répertorie le mois à venir et tout ce qui est prévu ainsi que les objectifs, les voyages, les obligations, les RDV, etc… On y retrouve également un petit aperçu du mois suivant juste pour avoir une petite idée. Ensuite sur chaque double page on peut voir la semaine à venir. Chaque jour a sa case, il ne reste plus qu’à remplir ! J’utilise différentes couleurs pour organiser ma semaine, d’abord parce que comme ça c’est plus joli mais aussi parce que c’est plus simple pour m’y retrouver, par exemple mes publications sur le blog sont notées au stylo vert clair, les RDV médicaux en bleu et les trucs à faire en noir.

les bons outils pour bien commencer
les bons outils pour bien commencer

Lorsque je prends mon carnet à l’envers, c’est la partie dédiée à la gestion de la boutique Etsy. Cet outil me permet à la fois de gérer mon quotidien avec tout ce que ça comporte mais de gérer également mes ventes, mes productions et mes commandes.

À chacun son Bullet Journal.

Le BJ ne servira qu’à vous et chacun doit trouver ce dont il a besoin. Par exemple, je sais que je ne bois pas suffisamment d’eau au cours de la journée. Du coup j’ai rajouté une petite case pour noter ma consommation d’eau, quand je vois que je n’ai pas assez bu, hop, je reprends un petit verre. Si vous arrêtez de fumer, ou que vous décidez de perdre du poids ou de vous mettre au sport, le bullet journal peut être un bon outil de motivation pour voir votre progression et pour vous aider à garder le cap. Si vous êtes auto-entrepreneur ou juste pour faire vos comptes, ça peut être également un bon outil de gestion de votre trésorerie.

index
index

Les +

Personnellement, j’ai une bonne mémoire visuelle et c’est plus simple pour moi de m’organiser et de me souvenir des choses quand je les note et si en plus c’est dans un carnet qui est fait sur mesure pour mes besoins alors c’est encore mieux. Et ça me libère un peu de mon smartphone ce qui n’est vraiment pas une mauvaise chose !

vision annuelle
vision annuelle

Comme c’est un joli objet, je prends plaisir à le mettre à jour, à le consulter et je suis beaucoup plus organisée depuis qu’il est entré dans ma vie, espérons que ça dure ! En fait, je suis tellement convaincue par ce concept que je ne sais même pas quel argument vous donner pour vous convaincre, son efficacité coule de source, vous ne trouvez pas !!

le mois à venir
le mois à venir

Les –

Ça prend un peu de temps. Ce n’est pas obligé d’être super chronophage, si vous ne voulait pas perdre plus de temps que nécessaire, à vous de partir sur quelque chose de simple. Mais si vous avez envie d’un joli objet ça peut prendre beaucoup plus de temps. Perso, ça fait parti de mon petit rituel toutes les deux semaines avant de publier mon lundi couture je prépare les pages pour les semaines à venir, genre si je suis en semaine 1 du mois, je prépare les semaines 3 et 4 et si je suis en semaine 3, je prépare les semaines 1 et 2 du mois suivant. J’aime faire ça, prendre le temps de me faire un joli carnet mais je sais que ça peut en décourager plus d’un. La clé, je crois, c’est de le faire beau mais de savoir ne pas y passer trop de temps pour ne pas finir par se lasser soit parce que c’est trop long à faire soit parce qu’il est trop moche.

Petits conseils avant d’attaquer.

Choisissez un carnet qui vous plait, que vous aurez plaisir à trimballer avec vous au quotidien. Choisissez aussi des beaux stylos ou des beaux feutres avec lesquels vous aurez envie d’écrire.

et enfin la semaine en cours
et enfin la semaine en cours

Avant de vous attaquer à votre Bullet Journal, n’hésitez pas à consulter Pinterest évidement ou d’autres blogs pour voir différents types de journal et comment vous pouvez l’organiser, les catégories dont vous avez besoin ou au contraire celles qui sont inutiles.

Maintenant que vous avez trouvé ce que vous allez mettre dans votre BJ, faites des essais au crayon de papier avant de fixer ça à l’encre, ça vous évitera les ratures disgracieuses et vous vous retrouverez avec un compagnon quotidien fait sur mesure et qui vous accompagnera avec plaisir et dévotion tous les jours.

En me relisant je me suis reconvaincue moi même, c’est pour dire !!

Elise Huguette
Je suis scénographe et éclairagiste parmi les activités que je pratique. Je suis passionnée de voyage et de couture et je vis à Washington DC!

2 Comments

  1. Très bon article qui m’éclaire bien mieux sur le sujet dont j’avais entendu parlé, mais je n’étais pas convaincue.
    Merci d’avoir illustré ton propos avec tes pages à toi, ça explique vraiment l’histoire.
    C’est un A5 ton carnet ?

Leave a Response