Weekend à Rome

Je reviens d’un super weekend à Rome, ville que je n’avais jamais visitée mais qui m’a beaucoup plu.

Le Colisée de Rome
Le Colisée de Rome
L’origine du voyage:

Je suis partie en naviguant sur les annonces du site Voyage Privé, un site qui fonctionne comme le très célèbre Vente privée mais qui est exclusivement tourné vers les voyages. Bien qu’inscrite depuis des années sur ce site, c’était la première fois que je l’utilisais, et je dois dire que j’en suis plutôt satisfaite. Déjà, le site est transparent sur les choses qui sont comprises dans le prix payé (pour ma part, le prix comprenait l’avion, l’hôtel, le petit-déjeuner et une entrée au spa de l’hôtel). Ensuite, des documents de voyage vous sont préparés, et une application a été créée pour pouvoir accéder à tout moment à ses documents de voyage (horaires, vols, adresses…), c’est très pratique quand on est dans un pays étranger et qu’on n’a pas forcément envie de se trimballer avec tout un tas de feuilles dans son sac.

Le départ depuis Paris:

Je suis partie par Ryanair, depuis l’aéroport de Beauvais. Un grand parking est à votre disposition, vous pouvez même réserver et payer votre place à l’avance. Ce n’est pas un très grand aéroport mais vous trouverez tout de même de quoi vous ravitailler.

L’arrivée à Rome a été plus chaotique. Depuis l’aéroport de Ciampino, on peut soit prendre un bus,  soit prendre un train, soit un taxi pour rejoindre le centre ville. Nous avions opté pour le taxi… que nous avons attendu près de 3/4 d’heure. C’est très mal organisé, on ne sait pas où attendre les taxis. Si vous n’arrivez pas trop tard, je crois que le plus simple est de prendre le bus. J’ai même essayé de commander un Uber mais à cette heure là, aucune voiture n’était disponible dans les environs.

J’étais très contente d’arriver à l’hôtel, l’Atahotel Villa Pamphili, situé au bord d’un grand parc. Il était un peu loin du centre historique mais l’hôtel était doté d’un service de navette gratuite pour nous emmener en 15/20 minutes jusqu’au Vatican. Je pense que cet hôtel doit être idéal en été, car il est dans la verdure, un peu éloigné du centre ville, équipé de spas et de piscine et il donne la liberté de se déplacer grâce à ce service de navette.

Journée du samedi:

Visite du Vatican, et de la basilique Saint-Pierre. Je dois avouer avoir été un peu déçue. A la base, je ne suis déja pas très fan de ce type d’architecture, et même si ce lieu est empreint d’histoire, j’ai été assez agacée par la quantité de touristes complètement irrespectueux du site, avec leurs selfie-sticks  à bout de bras (À mort les selfie-sticks!). Ça gâche tout de même la visite. Par manque de temps (nous ne restions qu’un jour et demi), nous n’avons pas pu visiter la Chapelle Sixtine (il faut compter 2 heures environ, plus la file d’attente…)

Basilique Saint-Pierre

Nous nous sommes ensuite dirigées vers la Piazza Navona, une superbe place qui, au moment où nous sommes passées, était baignée par le soleil, c’était superbe.

Nous avons ensuite pris la direction de lieux incontournables, le Panthéon, la jolie église Saint-Ignace, puis la fontaine de Trevi.

Après avoir vu tous ces lieux sur-célèbres, nous avons chercher un endroit pour manger, en essayant d’éviter les attrape-touristes… En marchant dans les petites rues j’ai été interpellée par un petit restaurant, le Sora Lucia… Et bien, j’ai simplement mangé les meilleures pâtes de ma vie, une carbonara avec des pâtes fraîches et du lard fûmé à point… j’en ai encore l’eau à la bouche! Il faut savoir qu’en Italie, les pâtes sont considérées comme une entrée, précédant un plat de viande ou de poisson. Personnellement je n’ai pris que des pâtes et pas de plat ensuite, cela suffisait largement.

Après déjeuner, nous nous sommes dirigées vers la Piazza di Spagna, qui nous offre un joli panorama sur la ville de Rome, de là, on est à 2 pas de la Villa Médicis et de la Villa Borghese. Après avoir déambulé dans les allées et dans le parc, le soleil commençait à se coucher et on avait une vue magnifique sur le Vatican.

Ce fut une belle journée bien remplie, je n’ai pas compté les kilomètres parcourus, mais j’étais bien fatiguée à la fin de la journée, et j’étais ravie de retourner à l’hôtel pour me détendre.

Journée du dimanche:

Nous avons commencé la journée en déposant nos valises à la consigne de la gare Termini. Surtout, prévoyez du temps, cette gare est immense! Nous avions choisi de déposer nos bagages à cet endroit car notre bus pour l’aéroport partait d’ici, et cela nous évitait de nous promener avec nos valises toute la journée.

Nous sommes parties à pied de la gare Termini pour rejoindre le coeur “antique” de Rome, le Colisée, le Mont Palatin et les forums Romains. Sur notre trajet, nous sommes passées dans une église magnifique, la Basilique Sainte-Marie-Majeure , qui est empreinte d’un charme fou. Nous n’avons pas pu nous éterniser car le service était en cours, mais c’est vraiment un bel endroit qui vaut le détour, c’est d’ailleurs une des quatre Basiliques de Rome.

Encore une fois, par manque de temps, nous n’avons pas pu tout faire, et il a fallu faire un choix. Nous avons donc été visité le Colisée, site magnifique et tellement bien conservé qu’on ne peut pas s’empêcher d’avoir des frissons en entrant dans cette vaste construction. La journée était magnifique et  cela a sans doute illuminé encore un peu plus le Colisée. Malheureusement, encore une fois, j’ai été plus qu’agacée par les selfie-sticks, j’ai failli m’en prendre plusieurs sur la tête…

Intérieur du Colisée
Intérieur du Colisée

Nous ne sommes donc pas allées visiter les forums romains, mais en se promenant aux abords, on peut déjà  voir pas mal de vestiges  et de belles pierres, tout est très bien entretenu et conservé.

Le midi, nous avons mangé dans un petit restaurant qui m’avait été recommandé par le Cartoville (guide très pratique que j’achète pour toute nouvelle ville visitée) et qui s’appelle Alle Carette, et je n’ai pas été déçue, ma pizza était juste sublime, je me suis vraiment régalée. Là aussi on échappe aux restaurants attrape-touristes, le restaurant est situé dans une petite allée au dessus de laquelle le linge est en train de sécher.

Le restaurant est très proche du coeur historique et cela nous a permis de continuer à nous promener dans le coin encore un peu.

Une chose est sûre, je reviendrai à Rome. j’ai comme un goût de trop peu après ce petit weekend italien car il me reste tellement de choses à visiter.

Ci vediamo Roma!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A note to our visitors

This website has updated its privacy policy in compliance with changes to European Union data protection law, for all members globally. We’ve also updated our Privacy Policy to give you more information about your rights and responsibilities with respect to your privacy and personal information. Please read this to review the updates about which cookies we use and what information we collect on our site. By continuing to use this site, you are agreeing to our updated privacy policy.