The Guide de l'Expat

Avant de partir

573 views

Non je ne vais pas vous parler de la sublaïme chanson d’Eve Angeli aujourd’hui… Je vais plutôt vous parler de la naissance d’un projet de vie à l’étranger.

Tout d’abord, je trouve que le faire à deux c’est mieux! On n’a pas toujours le choix me direz-vous, mais si on l’a, c’est quand même mieux. Une fois que la décision de partir est prise, vous n’avez fait que 40% du chemin je pense. Il faut encore savoir comment vous allez partir et plus précisément avec quel visa. Il en existe beaucoup aux USA. Dans notre cas, Quentin pouvait prétendre à un visa J1, visa réservé aux stagiaires, aux étudiants, aux jobs saisonniers ou pour comme dans notre cas, un emploi de chercheur. Le point commun à toutes ces situations c’est qu’il faut d’abord trouver… un employeur! Et là ça se complique. Je n’ai l’expérience que dans le domaine de la recherche mais je ne suis pas sur que ça soit plus facile dans d’autres domaines à moins de profiter d’une mutation trans-atlantique.

Si vous faites le choix de partir à deux et que votre moitié est dans mon cas, c’est à dire qu’elle peut travailler un peu partout mais ça risque d’être compliqué de trouver un employeur avant d’être sur place, il va falloir que cette personne devienne votre J2. Le « 2 dépend du J1, si le J1 perd son emploi ou son visa, c’est retour au pays d’origine pour les deux! Le J2 peut demander un permis de travail, (je vous en parlerai plus tard) MAIS il ne faut pas que ses revenus soient indispensables à la survie du ménage, autrement dit c’est le J1 qui subvient aux besoins de la famille, le J2 ramène l’argent de poche. Contrairement au Canada, les États-Unis ne reconnaissent pas le concubinage et si vous voulez vous y installer à deux avec seulement un visa J1, il va falloir passer par la case mariage. Alors bien sur, on va d’abord se marier parce qu’on est amoureux tout ça tout ça! Mais on ne va pas le cacher, dans notre cas ça a un peu précipité les choses (ceci dit après 9 ans de relation, je ne suis pas sure qu’on prenne beaucoup de risques!).

Je reviendrai sur le cas du J2 plus tard, j’aurai surement plein de choses à vous dire puisque je suis concernée par ce statut! Donc revenons-en à nos moutons. Une fois que vous avez un employeur américain (et une « offer letter » qui vous servira notamment pour louer un appartement),vous allez pouvoir démarrer les procédures pour avoir votre visa. On va être honnête tout de suite à part faire acte de présence je ne me suis pas occupée de grand chose!

Donc pour commencer, votre employeur va vous demander des informations pour créer votre DS-2019. Puis il vous envoie ce fameux DS-2019. Il faut ensuite remplir les DS-160 (trouvable sur internet). Une fois que toute cette encre a pu couler et que vous avez tous vos papiers et un passeports à jour, super important, vous pouvez demander un rendez-vous pour faire une demande de visa à l’ambassade américaine en France qui se situe place de la Concorde à Paris. Il n’y a bien sur pas énormément de créneaux de rendez-vous possibles donc attention à ne pas louper le coche! La prise de rendez-vous est payante, et il faudra aussi s’acquitter de frais Sevis.

Si vous partez à deux, il faudra emmener pour votre RDV à l’ambassade : votre J2 (!!), le livret de famille ou certificat de mariage, vos passeports, les DS-2019, les DS-160, la preuve du paiement des frais Sevis et des photos d’identités où vous faites bien évidemment la gueule (des photomatons sont disponibles à l’ambassade). Attention, il n’est plus nécessaire d’amener avec vous une enveloppe chronopost, ne faites pas comme nous (bande de bolosses)!

avant de partir
avant de partir

Une fois que vous quittez l’ambassade, il ne vous reste plus qu’à patienter pour recevoir vos passeports/visas chez vous. Dans notre cas, ça a été assez rapide : en 6 jours les passeports étaient de retour à Strasbourg, livrés par un transporteur partenaire de l’ambassade.

Le GRAAL est en votre possession, à ce moment tout devient très concret et il va falloir vous trouver un toit ou plutôt un roof…

Elise Huguette
Je suis scénographe et éclairagiste parmi les activités que je pratique. Je suis passionnée de voyage et de couture et je vis à Washington DC!

Leave a Response