The Armoire

Mes trenches Wonda

4 comments1062 views

Ça fait longtemps que je ne vous ai pas parlé d’un patron WearLemonade dites donc! C’est vrai que je vous parle souvent des patrons citronnés et je vais vous dire pourquoi. D’abord, ce sont des patrons simples et rapides à réaliser. Ensuite, ce sont des coupes modernes et originales mais sans être importables, au contraire, les coupes sont toujours confortables sans tomber dans du Desigual, loin de là. Et puis, comme Lisa est petite comme moi, elle pense quand même à ce détail dans l’élaboration même de ses patrons, ce qui m’évite souvent de passer par la case « 12 000 retouches ». À part pour la robe Léna (je ne vois pas vraiment comment elle peut être avantageuse cette robe!), tous les patrons s’adaptent facilement à différents types de morphologies. Ensuite, comme les patrons sont simples, on peut vraiment les adapter à notre niveau de couture, je me permets quelques fantaisies sur certains modèles que je n’aurais pas pu réalisées l’an dernier. Ils permettent vraiment de laisser libre cours à notre imagination. Le dernier atout de ces patrons, c’est qu’ils ne sont vraiment pas chers! Quand on trouve certains patrons PDF à 15€, en trouver d’autres tout aussi bien (voire mieux) à 2,50€, ça fait quand même bien plaisir. Vous connaissez maintenant ma haine contre la dépense inutile (non je ne suis pas radine… je suis économe!). Voilà pourquoi je vous parle autant de cette série de patrons, on peut dire que la reine des citrons, Lisa, a bien réussi son coup, bravo à elle!

Aujourd’hui, comme c’est lundi, on va parler de couture bien-sûr! Je vais donc vous raconter mes péripéties avec mes trenches Wonda. J’en ai d’abord réalisé un premier en toile enduite puisque je voulais un manteau imperméable. J’avais été obligée de laisser ma super parka Polly de la maison Victor que j’avais réalisé en toile enduite en France… Malheur! Comme le modèle est un peu « loose« , il n’est pas vraiment prévu pour ce genre de tissu! La toile enduite est fine, très rigide, sans aucune fluidité et ne supporte pas les coutures approximatives faites et refaites. Une fois que la toile est percée, le trou reste, il ne vaut donc mieux pas se tromper! Ce n’est pas vraiment un tissu pour débutant(e). Après avoir fini mon trench, j’avais vraiment hâte de l’essayer et là, ça a été le drame! Vraiment, choisir son tissu en rapport avec le patron c’est vraiment primordial! La coupe de ce trench est faite pour être utilisée sur un tissu super fluide, d’où les plis dans le haut du dos. Je dois bien avouer que ça a vraiment été un plantage en beauté! Mais je ne m’avoue pas vaincue aussi facilement, ne laissez pas un projet couture raté à l’abandon, vous pouvez forcément en tirer quelque chose!

Je me suis donc armée de mon découd-vite et de mes ciseaux, et je suis passée à l’action! D’abord, j’ai retiré 25 cm dans la longueur. Je suis toute petite et ça n’allait pas du tout. Ensuite, j’ai tenté de faire des pinces dans le dos : le haut du dos, au dessus de l’emplacement de la ceinture était très bouffant, on aurait dit que j’étais bossue. Je suis donc partie des plis du haut du dos existant pour former 6 pinces qui se prolongeaient jusqu’à la taille. Sur le cintre, le résultat était plutôt joli. Par contre l’essayage a encore été une catastrophe monumentale!

trench n°1 de face
trench n°1 de face

J’ai tenté le tout pour le tout, surtout parce que je commençais à en avoir marre. J’ai entièrement décousu le dos, vu comme il avait été piqué et repiqué, je ne pouvais plus rien en faire. En retirant de la largeur du dos les valeurs rajoutées pour les plis, j’ai obtenu un dos droit, sans plis. J’ai ensuite assemblé cette pièce avec le reste du vêtement en croisant les doigts pour que cette fois ça fonctionne!

trench n°1 de dos
trench n°1 de dos

Et là, un miracle s’est produit! Le trench m’allait enfin! Le dos tombe bien, je peux attacher la ceinture sans que ça ne baille dans le dos en me faisant ressembler à Quasimodo! Le seul truc moins bien, c’est que comme j’ai enlevé de la matière dans le dos et donc aussi au niveau des hanches, les poches sont trop sur l’arrière, mais après autant de galères, c’est finalement un petit prix à payer!

Comme je me suis bien rendu compte que j’avais mal choisi mon premier tissu, je me suis dit que j’allais en refaire un, mais avec un choix plus réfléchi et adapté pour un deuxième essai. J’ai donc pris les reste d’un coupon de tissu acrylique à petites mailles bleu pétrole qui me restait. Cette fois, ça ne pouvait que bien se passer…

Et bien non! D’abord, l’étape de la découpe a été tellement longue que j’ai cru que je n’y arriverais jamais! Mon coupon était tellement petit que j’ai dû me creuser les méninges pour pouvoir faire le maximum de pièces avec. J’ai fini par trancher et par rajouter des pièces du col, de la parementure et des poches en jersey fin gris qui m’avait servi à faire ma robe Eden. Ces deux tissus sont assez proche au niveau de la souplesse et de l’élasticité, ça allait finalement bien se passer! Pour les finitions, j’ai choisi un biais jaune pour réveiller ce mariage un peu froid du bleu et du gris. Je suis plutôt super contente du résultat, à part les manches qui sont trop courtes pour faute de coupon trop petit, je l’aime vraiment beaucoup. Il est bien chaud et très léger à porter. Après, ça me fait plutôt un gilet long qu’un trench! Il va falloir que j’en fasse un troisième pour avoir enfin un vrai trench!

Trench n°2
Trench n°2

Je vous donne quand même un avis général du patron : comme tous les patrons WearLemonade il est assez simple à réaliser, à part peut-être le montage du col mais rien d’insurmontable, il est un peu long quand on mesure moins d’1m60 et la coupe « loose » est très agréable.

Trench Wonda pétrole
Trench Wonda pétrole
Elise Huguette
Je suis scénographe et éclairagiste parmi les activités que je pratique. Je suis passionnée de voyage et de couture et je vis à Washington DC!

4 Comments

  1. Coucou Élise! Encore merci pour tes conseils retouches sur ava via instagram. Je n’ai pas eu le temps de m’y remettre mais je le prendrai cet été! En attendant je vais moi aussi me lancer dans une wonda! J’ai enfin trouvé le tissu adéquat dans une boutique de Roubaix! Malheureusement je ne connais pas le nom de la matière. C’est celle que l’on utilise pour faire les kway! Pas très sexy comme ça mais j’y crois en termes de résultat final! Bravo pour ton triturage de méninges. Tu ne lâches pas facilement l’affaire c’est une qualité! Ma préférence va au bleu, qui même à manche courte est très mignon! Grosse bise!!

    1. Si tu prends de la matière kway, tu auras un peu le même soucis que j’ai eu avec la toile enduite pour le dos, l’effet bouffant/bossu. Je suis sure que tu arriveras à dompter la bête! Bonne couture et j’ai bien envie de voir le résultat!

  2. Ils sont très chouettes tes Wanda !! J’attends de trouver une belle matière (et le courage de m’y mettre avec le peu de place que j’ai ici…) !
    Par contre j’avoue que je le raccourcirais bien, pas sûre que ce genre de longueur soit très flatteur pour moi 🙂

Leave a Response