Une nouvelle vie pour mon salon

Si comme moi, vous aimez retaper des meubles, la couture et chiner, vous allez adorer suivre cette histoire de canapé! Nous avons notre canapé depuis 2 ans et demi et le fauteuil depuis 6 ans, c’est l’un des tout premiers meubles qu’on a acheté en arrivant aux États-Unis. Tous les deux viennent de chez Ikea, ce n’est donc pas une qualité incroyable mais après si peu de temps d’utilisation, ils sont toujours en bonne condition.

Ça serait dommage de les avoir faits déménager depuis Boston, pour nous en débarrasser seulement quelques mois après notre retour. Les deux avaient été très abîmés par Booby, notre chat qui est mort au printemps dernier. Et puis le jaune poussin, soyons honnête, c’est pas l’idée du siècle avec des bébés. Les enfants étant plus grands et le chat n’étant plus là, je commençais sérieusement à penser à retaper ces deux meubles. J’avais envie d’avoir un salon plus unifié, moins taché et en mauvaise état et puis ils étaient dans des couleurs qu’on ne trouvait pas ailleurs dans le salon, le tout sur de la tomette… C’était beaucoup trop chargé.

En allant en vacances en Vendée à la fin de l’été, j’ai été faire un tour au Emmaüs du coin et là, je suis tombée sur un rouleau de tissu d’ameublement jaune safran. Il faut savoir que j’ai un petit côté obsessionnel avec cette couleur, je ne saurais pas l’expliquer! J’ai donc payé ce rouleau, d’au moins 10 m, 6€… Autant dire que je n’ai pas vraiment pris de temps de savoir si c’était bien cette couleur que je voulais pour le salon!

Les choses à savoir

Avant même de savoir comment s’y prendre, il faut être conscient, quand on n’a pas la chance comme moi de tomber sur une bonne affaire, que retapper de gros meubles en tissu comme ça, ça peu couter beaucoup d’argent. En voyant large, je dirais qu’il faut au moins 6m de tissu pour un canapé comme le notre. À environ 20€ le mètre, ça peut très vite coûter le prix d’un canapé (ikéa!) neuf… Ce n’est pas vraiment l’intérêt ici. Sachez que pour un canapé, un fauteuil, des chaises, il vaut mieux choisir un tissu de bonne qualité ou du moins solide pour être sur que ça puisse durer un peu dans le temps. Ne faites pas une housse de fauteuil avec un joli coton léger… ça va être une catastrophe!

Après avoir choisi le bon matériel, mon deuxième conseil serait de ne pas vous laisser tétaniser par l’ampleur de ce projet. Oui, ça peut faire peur. Oui, on peut potentiellement se tromper et tout gâcher. Ne foncez pas tête baissée sans réfléchir mais ne perdez pas non plus de temps à faire des plans sur la comète. Faites des petits schéma si ça vous aide, relevez quelques mesures pour ravoir précisément combien de tissu il vous faudra, et surtout, dites-vous que vous pouvez y arriver!

Le fauteuil Ekerö

J’ai commencé par le fauteuil, j’avais hate de voir du changement et je me suis dit que ça irait plus vite que le canapé!

La première fois que j’avais retapissé le fauteuil, j’avais pris pas mal de temps pour faire un patron, prendre les mesures, calculer les angles, les valeurs de couture, tout ça tout ça. Clairement, cette fois-ci je n’avais pas du tout envie de faire la même chose. Youtube est alors devenu mon meilleur pote! Ça regorge de vidéos de gens qui ont détourné, hacké, retapé des meubles Ikea.

Je me suis donc bien inspirée de cette vidéo. Un projet assez simple, en 3h notre fauteuil avait complètement changé de tête, surtout grâce à beaucoup beaucoup d’agrafes! Si vous voulez suivre ce tutoriel pour retaper votre fauteuil Ekerö, vous aurez besoin de :

  • 3m de tissu (mesurez bien avant d’acheter ou de couper pour être sur!)
  • une agrafeuse clouteuse
  • une faire de ciseaux,
  • du fil et une aiguille

Voilà c’est à peut près tout! J’avais commencé par tout faire à l’agrafeuse mais je trouvais que le long des accoudoirs, sur les côtés verticaux ce n’était pas très joli, et en plus les agrafes ne tenaient pas. Du coup j’ai fini par faire une couture invisible et le rendu est beaucoup plus propre comme ça. Enfin il ne me restait plus qu’à faire la housse du coussin du dossier. J’ai cherché un élément qui pourrait casser le côté totalement monochrome du fauteuil et je suis retombée sur ma bobine de pompons blancs. C’était pas du tout prévu, mais j’aime bien ce petit côté festif!

Le canapé

Evidemment tout dépend de votre canapé, de sa structure, de son prix, s’il est très abîmé ou non et surtout de votre budget. C’est assez logique, mais ça ne fait pas de mal de le dire. Retaper un canapé plutôt qu’un fauteuil ça demande beaucoup plus de temps et de matériel. Alors autant le projet du fauteuil ne me faisait pas peur et il m’avait même plutôt mise en confiance, autant pour le canapé, je ne faisais pas la maline! Ce canapé, dont je ne connais pas le nom, n’est plus en vente chez Ikea et je pense que les housses de rechange ne doivent plus non plus être commercialisées. Raison de plus pour faire ça moi-même!

Un canapé c’est plus compliqué qu’un fauteuil, ne serait-ce que pour les longueurs de tissus à gérer, épingler et coudre! Il faut être bien concentré et surtout ne pas se mélanger les pinceaux entre endroit/envers et gauche/droite. Je vous mets tout de même la liste du matériel dont je me suis servie pour réaliser la housse entière du canapé :

  • une machine à coudre qui supporte pas mal d’épaisseurs
  • des pinces ou épingles
  • un mètre riuban et une grande règle
  • un stylo effaçable ou une craie de tailleur
  • une paire de ciseaux
  • de l’élastique
  • des petits pompons ou du passepoil (optionnel)
  • un peu de place!
  • et du tissu d’ameublement évidemment !

Pour ne pas chercher toutes les excuses du monde pour ne pas m’attaquer à ce projet de peur d’échouer, j’ai décidé de commencer par le plus simple : la housse du matelas. Cette exemple ne vaut que pour ce modèle de canapé. Si ça se trouve votre canapé n’est pas du tout structuré de la même façon que le mien.

Le matelas du canapé était recouverte par une housse complète avec zip invisible. Je n’avais vraiment pas envie de me prendre autant la tête pour quelque chose qui ne serait jamais visible. D’où mon choix de coudre un drap housse totalement ordinaire mais aux dimensions exactes de ce matelas. J’ai donc suivi ce tutoriel, très clair et très bien fait.

Une fois le matelas cousu, j’ai continué avec le pouf qui forme l’angle de ce canapé d’angle. Là encore, ce n’est valable que si votre canapé d’angle à un angle indépendant du corps du canapé. J’ai gardé la housse d’origine qui forme un coffre de rangement dans le pouf. J’ai utilisé la même technique que pour le drap housse mais en l’adaptant aux mesures du pouf.

Une fois ces deux éléments faits, ça commençais un peu plus à ressembler à un nouveau canapé. J’avais encore un peu envie de me défiler et de trouver une idée pour ne pas m’attaquer au corps du canapé. Du coup, j’ai fait les 4 coussins! Je n’ai rajouté des pompons blancs que sur les deux grands coussins. À voir si plus tard je ne les recouvre pas d’un autre tissu pour trancher un peu avec le jaune.

Pour ce qui est du corps du canapé… C’est la que ça se corse un peu! Il a fallu “modeler”, “patronné” directement sur la canapé alors que je n’avais jamais fait ça. Et en fait ça s’est beaucoup mieux passé que ce que j’imaginais. J’ai d’abord coupé deux fois la longueur du canapé pour que le dos, le dossier, l’assise et le devant bas du canapé soit en une grosse pièce. J’ai assemblé c’est deux bandes au niveau du sommet du canapé. J’ai coupé le surplus de tissu en veillant à laisser suffisamment de marge pour faire les ourlets.

Finalement, c’était vraiment la partie la plus facile de cette grosse pièce. Pour les accoudoirs, ça a été un peu plus compliqué. Il y avait des parties à couper en biais. Pour jouer la sécurité, j’ai couper des formes droites (carré, rectangle) au plus large. J’ai positionné la pièce sur le canapé, j’ai épinglé ces pièces d’accoudoir au corps du canapé que j’avais commencé à faire. J’ai cousu en suivant mes épingles et en espérant que ça tomberait juste! Et c’était le cas. J’ai vraiment eu de la chance que tout se passe bien.

Je crois que ce qui m’a aidé c’est de bien comprendre en amont comment était faite la structure même du canapé. J’ai fini par la plus petite mais la plus périlleuse des pièce la façade des accoudoirs avec une couture en arrondi… Là encore, j’y suis allée sans trop me prendre la tête. Et encore une fois, tout est tombé juste! Il ne me restait plus qu’à faire l’ourlet. Et le tour était joué.

Je suis contente d’être arrivée au bout de ce projet et d’avoir réussi à garder le côté déhoussable du canapé. Il m’aura fallu 2x 3h pour faire le canapé. Je ne sais pas si ça vaut vraiment la peine de refaire son canapé quand on a un canapé de moins de 3 ans et que le tissu coûte cher. Après si vous voulez vraiment qu’il s’intègre à 100% à la déco de votre intérieur et que vous ne trouvez pas votre bonheur en magasin, alors pourquoi pas.

Et rappelez-vous : réfléchissez bien mais ne tergiversez pas!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *