The Armoire

Un été en Carlotta de Wear Lemonade

1 comment1782 views
Carlotta et moi

C’est vrai qu’il n’y a pas eu de lundi couture pendant deux semaines. Non pas que je n’ai pas cousu, bien au contraire. J’ai tellement cousu que je n’ai pas pris le temps d’écrire ! Je reviens donc avec un patron Wear Lemonade, qui est en même temps mon projet de juillet pour ma garde robe capsule 2017. Ça faisait bien longtemps que je n’avais pas cousu l’un de ces patrons citronnés, la dernière fois c’était avec la cape Thelma. L’an dernier, Lisa a sorti ce joli patron nommé Carlotta. Comment dire, j’étais un peu trop enceinte pour ne serait-ce qu’envisager de faire ce short. Un an plus tard, je travaille à perdre mes kilos de grossesses, qui finissent par me quitter. Heureusement, mais ça prend du temps ces choses là.

Un autre truc auquel je pense, et dont je n’ai pas vraiment pris le temps de vous parler c’est l’abonnement au patron de Make My Lemonade. Il y a un peu plus d’un an, il se passait une petite catastrophe dans le monde de la couture. Les patrons WearLemonade n’allait plus être accessibles aux prix de 3€ (si je me souviens bien) et les anciens patrons gratuits n’allaient plus être libres d’accès. C’était un peu le chaos dans notre petit monde de couture. On ne savait plus vraiment quoi penser. Le travaille de patronage est long est difficile et il mérite d’être rémunéré justement, mais payer 18€ (sans les frais de port) pour un patron pochette, ça commence à faire cher.

Carlotta de face
Carlotta de face

Ce que j’avais trouvé gênant, ce n’est pas tant l’augmentation du prix des patrons papier, mais les arguments qui étaient avancés pour expliquer ce changement. Lisa nous expliquait que c’était pour améliorer la qualité des patrons, pour pouvoir mettre en place une version bilingue fr/eng. J’aurais largement préférer lire « On a besoin de plus d’argent. », j’aurai trouvé ça plus franc. Parce que je ne sais pas vous, mais perso, la version en anglais, je m’en moque complètement. Le Lemonade studio a donc mis en place le Netflix de la couture. Tous les mois on paye notre abonnement et on a accès à tous les patrons PDF Wear Lemonade, avec l’arrivée d’un petit nouveau tous les mois.

Même si depuis les douze derniers mois, je n’ai pas utilisé beaucoup de patrons de cette marque, j’ai quand même renouvelé mon abonnement. On verra si je le renouvelle une nouvelle fois. Par contre, les abonnées ont eu droit à une jolie surprise : nous avons reçu le patron exclusif de la robe Tina, une vraie splendeur, j’ai hate de trouver une occasion pour me la coudre !

Short Carlotta

Carlotta, c’est donc un joli short, taille haute. Il a un côté rétro que j’aime beaucoup et quand on a la taille marquée, porter des pantalons, jupes, ou short taille haute, il n’y a que ça de vrai. Je trouve que ça apporte tout de suite une classe vintage à une silhouette pulpeuse. Après, c’est aussi possible que les tailles hautes donnent une impression peu flatteuse en augmentant le volume en bas, et du coup, bonjour la culotte de cheval. Mais ce n’est pas le cas de Carlotta, en tout cas, je ne trouve pas.

Et les poches, et les poches
Et les poches, et les poches

J’ai choisi un coton légèrement épais et satiné avec un tout petit peu d’élasthane bleu foncé à pois blanc, pour réaliser ce joli short. Pour l’intérieur des poches, j’ai choisi un coton tout doux multicolor, mais surtout corail. Quant aux finitions, j’ai ajouté un passepoil corail pour trancher un peu.

À savoir

Le tableau des tailles est plutôt juste. Prenez le temps de bien prendre vos mensurations et de les reporter dans le tableau pour choisir la bonne taille. Comme c’est un short, vous n’aurez pas besoin d’utiliser beaucoup de tissu pour réaliser ce modèle. Ce qui est toujours intéressant, en tout cas pour moi et mon porte monnaie en peau de hérisson.

Les plus

Comme tous les patrons Wear Lemonade, il y a une vidéo d’explication qui vous accompagnera tout au long de la confection de ce short. Même si tout n’est pas toujours très clair, ce support aide beaucoup. Je trouve que les empiècement dos de la ceinture font toute la beauté de ce short. Pour les derrières ronds mais cambrés, cette coupe est vraiment top. J’ai lu sur pas mal de blog que le dos méritait d’être retaillé et que sinon ça baillait et donc que ce n’était pas joli mais je n’ai pas du tout eu ce problème.

Carlotta de cul
Carlotta de cul

Ce patron est assez simple, hormis la pause de la braguette. Comme tous les patrons simples qui ne comportent aucune grande complexité, ils sont faciles à adapter et à personnaliser. Ce qui est un vrai plus. J’ai donc ajouté du passepoil (pour changer) sur l’ouverture des poches et à la jointure entre le dos et la ceinture dos. Comme j’ai choisi un tissu à motif et que j’ai rajouté ce passepoil, j’ai préféré ne pas trop surcharger l’ensemble. Et j’ai donc décidé de ne pas ajouter les poches arrières.

Ce que j’aime aussi dans ce modèle, c’est qu’il est assez large au niveau des cuisses. Quand on a des cuisses bien fournies comme moi, ce détail n’est pas anodin mais primordiale au contraire ! Je me sens très à l’aise et féminine à la fois dans ce short. Ça faisait longtemps que ça ne m’était pas arrivé. Donc, en un mot, il est complètement validé !

Les moins

J’ai déjà monté plusieurs braguettes, comme pour le Ginger Jeans, et je trouve que les explications de cette partie ne sont pas très claires. Je vous conseillerai donc de trouver une autre source d’explication pour ce passage là. Pour le reste, la vidéo est très bien.

 


À lire également…

Elise Huguette
Je suis scénographe et éclairagiste parmi les activités que je pratique. Je suis passionnée de voyage et de couture et je vis à Washington DC!

1 Comment

Leave a Response